L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Neuf des quinze premiers fabricants de semi-conducteurs vont voir leurs ventes croître d’au moins 10% en 2018

Neuf des quinze premiers fabricants de semi-conducteurs vont voir leurs ventes croître d’au moins 10% en 2018

Publié le 13 novembre 2018 à 10:24 par Pierrick Arlot        Conjoncture

IC Insights

Selon des résultats préliminaires fournis par IC Insights, le chiffre d’affaires cumulé des quinze premiers fabricants de semi-conducteurs (fonderies comprises) va progresser de 18% en 2018, contre 16% pour l’ensemble de l’industrie des semi-conducteurs prise dans sa globalité. Les trois plus grands fournisseurs de mémoires, Samsung, SK Hynix et Micron, devraient chacun voir leurs ventes croître d’au moins 25% cette année, SK Hynix décrochant le pompon avec une progression de 41%.

Plus généralement, toutes les entreprises du top 15 devraient afficher des chiffres d’affaires liées à leur activité semi-conducteur supérieurs à 8 milliards de dollars cette année, soit deux de plus qu’en 2017. Et neuf d’entre elles vont voir leurs ventes afficher une croissance à deux chiffres, et même une progression supérieure à 20% pour cinq d’entre elles (les quatre fournisseurs majeurs de mémoires Samsung, SK Hynix, Micron et Western Digital/SanDisk, ainsi que Nvidia).

IC Insights rappelle qu’au deuxième trimestre 2018, Toshiba a finalisé la vente de son activité mémoires à un consortium mené par Bain Capital avant de reprendre 40,2% du capital de Toshiba Memory Corp. (TMC), le reste étant désormais détenu par BCPE Pangea (49,9%) et Hoya Corp. (9,9%).

La plus grande remontée au classement 2018 des quinze premières sociétés de semi-conducteurs est à mettre au crédit de Western Digital/SanDisk qui devrait grimper de trois places pour venir se glisser à la 12e position. Dans le même temps, NXP devrait reculer de deux places à la 13e position avec une progression de ses ventes limitée à 1%. Reste que l’entreprise la moins performante en 2018 selon IC Insights n’est autre que Qualcomm avec un chiffre d’affaires semi-conducteur en recul de 3%, la firme américaine étant la seule du top 15 à enregistrer une chute de ses ventes.

Parallèlement Samsung, numéro un du secteur depuis l’année dernière, devrait accroître son avance sur Intel avec un écart de plus de 7 milliards de dollars en termes de ventes (contre un peu plus de 4 Md$ l’année dernière). Cette performance est liée à la forte progression du marché des DRam et des mémoires flash Nand. Selon IC Insights, les composants mémoire devraient représenter à eux seuls 84% des ventes de semi-conducteurs de Samsung en 2018 (contre 81% en 2017 et 71% en 2016). Qui plus est, les composants hors mémoire ne devraient générer qu’un CA de 13,3 milliards de dollars cette année pour le groupe coréen, en progression de seulement 6% par rapport à 2017 (12,5 Md$). Les ventes de mémoires devraient quant à elles croître de 31% et atteindre 70 milliards de dollars.

Le top 15 compte un fondeur (TSMC) et trois entreprises fabless (Broadcom, Qualcomm et Nvidia), signale encore la société d’études. Si TSMC était exclu de ce top 15, MediaTek se glisserait à la 15e position avec des ventes 2018 de 7,9 milliards de dollars, en progression de seulement 1% par rapport à 2017.

Sur le même sujet