L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Murata réduit le module radio NB-IoT aux dimensions de 15,6 x 14 x 2,2 mm

Murata réduit le module radio NB-IoT aux dimensions de 15,6 x 14 x 2,2 mm

Publié le 12 novembre 2018 à 10:15 par Pierrick Arlot        Sous-système Murata

Murata NB-IoT

Avec le modèle référencé LBAD0ZZ1RX, le japonais Murata estime mettre sur le marché le module radio cellulaire NB-IoT le plus compact du moment avec des dimensions de 15,6 x 14 x 2,2 mm. Conçu pour les applications IoT (Internet of Things) et IIoT (Industrial IoT) alimentées sur batterie, le dernier-né de la firme asiatique est intégré dans un boîtier métallique et s’articule autour de la puce-système sans fil Hi2115 de HiSilicon, l’entité semi-conducteur du groupe Huawei.

Ce SoC associe sur une seule puce l’émetteur/récepteur radio, la bande de base et un processeur d’application (en l’occurrence un cœur Arm Cortex-M0). Le module embarque également un convertisseur DC/DC, un circuit intégré de gestion de l’alimentation (PMIC), des composants frontaux d’adaptation tels que baluns et filtres passe-bande, ainsi qu’un commutateur RF.

Associé à 64 Ko de SRam et 256 Ko de flash, le cœur Arm Cortex-M0 cadencé à 40 MHz gère les communications du module via le jeu de commandes standard AT. Conforme au standard NB-IoT tel que défini dans la Release 13 des spécifications 3GPP, le modèle LBAD0ZZ1RX dispose par ailleurs d’un certain nombre de fonctions d’interface périphériques : UART, I2C, SPI, GPIO, convertisseur A/N, etc.

Les caractéristiques de basse consommation (non précisées) du module de Murata, dont la production en volume est attendue dans le courant du premier trimestre 2019, sont prévues pour assurer une autonomie de dix ans, précise le fabricant japonais.

Sur le même sujet