L'embarqué > Distribution > Accord > Mouser distribue les modules processeurs à architecture Arm du chinois MYIR Tech

Mouser distribue les modules processeurs à architecture Arm du chinois MYIR Tech

Publié le 15 janvier 2019 à 09:49 par Pierrick Arlot        Accord Mouser

MYR-AM335X

Le distributeur de composants et sous-systèmes électroniques Mouser a ajouté à son portefeuille les modules processeurs Arm, les outils logiciels et les solutions de conception du chinois MYIR Tech. L’offre de MYIR se décline notamment en cartes de développement, en modules SoM (System-on-Modules) et en calculateurs monocartes (SBC) adaptés aux contraintes de marchés comme le contrôle industriel, les instruments médicaux, l'Internet des objets, les communications et autres applications embarquées.

Le SoM référencé MYC-AM335X (photo en en-tête) embarque notamment une puce-système Sitara AM335x de Texas Instruments architecturée autour d’un cœur Arm Cortex-A8, d’une unité graphique 2D/3D PowerVR SGX530 et d’unités temps réel programmables (PRU-ICSS) pour l’exécution de protocoles déterministes comme EtherCAT et Profinet. Déclinaisons du précédent, les références MCC-AM335X-J et MCC-AM335X-Y intègrent en sus un circuit intégré de gestion de l’alimentation (PMIC) TI TPS65217C et une interface d’extension Sodimm à 200 broches pour mémoire DDR2 (MCC-AM335X-J) ou un connecteur d’extension 146 broches (MCC-AM335X-Y).

Le module MYC-C437X, quant à lui, est un SoM compact et bas coût reposant sur une puce-système Sitara AM437x à cœur Cortex-A9 et sur 512 Mo de mémoire SDRam DDR3 et 4 Go de flash eMMC. Accélération graphique 3D, prise en charge de protocoles industriels, deux convertisseurs analogiques/numériques à huit canaux indépendants et deux interfaces parallèles pour caméras sont également fournis par le module.

Les SoM de 37 x 39 mm MYC-Y6ULX sont de leur côté alimentés par un processeur à architecture Arm Cortex-A7 NXP i.MX 6UL ou i.MX 6ULL offrant hautes performances et consommation ultra-efficace aux applications embarquées robustes. Les modules exécutent Linux et peuvent fonctionner dans la gamme de température comprise entre -40°C et +85°C.

Enfin le module MYC-C7Z020 repose sur une puce-système Xilinx Zynq-7020 articulée autour de deux cœurs Arm Cortex-A9 et de logique programmable FPGA. Intégrant un bloc PHY Gigabit Ethernet et un bloc PHY USB, le SoM dispose aussi de deux connecteurs à 140 broches offrant l’accès à un grand nombre de signaux d’entrées/sorties pour les extensions à travers une carte porteuse.

Sur le même sujet