L'embarqué > Marchés > Rachat > Microsoft s’offre CyberX pour assurer la sécurité de bout en bout des équipements IoT et opérationnels

Microsoft s’offre CyberX pour assurer la sécurité de bout en bout des équipements IoT et opérationnels

Publié le 23 juin 2020 à 11:29 par Pierrick Arlot        Rachat Microsoft

CyberX

Créée en 2013, la société américaine d’origine israélienne CyberX, qui a développé une plate-forme de cybersécurité pour réseaux IoT (Internet of Things) et réseaux d’exploitation industriels OT (Operational Technology), annonce son acquisition par Microsoft pour un montant estimé par Crunchbase à 165 millions de dollars.

En intégrant la plate-forme CyberX à la pile Azure IoT, au service de sécurité dans le nuage Azure Security Center for IoT ainsi qu’à la solution d’analyse de sécurité Azure Sentinel, présentée comme la première solution SIEM (Security Information and Event Management) avec prise en charge native de l'IoT, Microsoft compte fournir une approche plus simple pour la gouvernance unifiée de la sécurité sur les réseaux informatiques et industriels. L’éditeur souhaite aussi mieux assurer la sécurité de bout en bout des équipements IoT gérés et non gérés, afin que les entreprises puissent détecter et contrer rapidement les menaces évoluées au sein des réseaux convergents IT/OT.

Selon Microsoft, le déploiement d'un nombre massif d'équipements IoT et OT connectés élargit en effet la surface d'attaque vis-à-vis des cybercriminels avec un impact potentiel considérable pour les entreprises : incidents impactant la sûreté de fonctionnement et l'environnement, arrêts de production coûteux, vol de propriété intellectuelle sensible, etc.

CyberX, qui a réussi à lever près de 50 millions de dollars depuis sa création, a développé une plate-forme de sécurité IoT/OT qui met en œuvre une technologie sans agents logiciels bâtie sur une analyse comportementale et qui pourrait être déployée en quelques minutes pour procurer une visibilité détaillée des risques IoT/OT (découverte d’actifs, gestion des vulnérabilités, surveillance continue des menaces…) et ce sans impact grâce à une analyse passive du trafic réseau.

Selon les termes du rachat, les fondateurs de CyberX, Omer Schneider et Nir Giller, vont rejoindre Microsoft et la plate-forme continuera d’être améliorée par le personnel de CyberX qui en assurera aussi le support. La plate-forme CyberX sera toujours disponible selon un modèle hybride adapté aussi bien aux réseaux connectés au cloud qu’aux infrastructures physiquement isolées d’autres réseaux potentiellement non sécurisés.

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée à la sécurité dans les systèmes embarqués : Embedded-SEC

La plate-forme CyberX

Sur le même sujet