L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Microchip optimise des microcontrôleurs 32 bits PIC32 pour la commande de moteurs

Microchip optimise des microcontrôleurs 32 bits PIC32 pour la commande de moteurs

Publié le 12 mai 2017 à 11:28 par Pierrick Arlot        Composant  Microchip

PIC32MK

Sous la référence PIC32MK, Microchip étoffe sa famille de microcontrôleurs 32 bits PIC32 avec quatre modèles conçus pour des applications de double commande de moteurs de précision (PIK32MK MC) et architecturés autour d’un cœur Mips32 microAptiv cadencé à 120 MHz.  Aptes à exécuter des instructions DSP, ils embarquent aussi une unité de calcul en virgule flottante à double précision pour faciliter le développement d’algorithmes de commande.

Le traitement 32 bits est ici combiné à des périphériques analogiques évolués à l’instar d’un quadruple amplificateur opérationnel 10 MHz, de comparateurs à haute vitesse et de modules PMW optimisés pour la commande de moteurs. Les microcontrôleurs disposent aussi de blocs de conversion A/N en mode 12 bits à 25,45 Méch./s (ou 8 bits à 33,79 Méch./s) et sont équipés d’un maximum de 1 Mo de mémoire flash, de 4 Ko d’Eeprom et de 256 Ko de SRam.

« La famille PIC32MK se pose en continuation de notre gamme de microcontrôleurs pour commande moteur et permet à nos clients traditionnels en 8 bits et 16 bits d’évoluer vers le 32 bits tout en conservant les outils de développement Microchip habituels, précise Rod Drake, vice-président en charge de l’activité MCU32 chez le fabricant de semi-conducteurs. La famille PICM32MK est également forte de huit modèles généralistes équipés d’un vaste éventail de blocs de communication série adaptés au marché industriel. »

Dans le détail, les PIC32MK peuvent intégrer jusqu‘à quatre ports CAN 2.0 indépendants ainsi que six blocs UART, une interface LIN 1.2 et six modules SPI ou I2S. Certains modèles embarquent aussi deux interfaces USB 2.0 complètes pouvant fonctionner simultanément, l’une en mode hôte, l’autre en mode périphérique.

Sur le même sujet