L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Mémoires : Innodisk apporte les performances de l’interface NVMe aux applications industrielles

Mémoires : Innodisk apporte les performances de l’interface NVMe aux applications industrielles

Publié le 04 mai 2020 à 13:06 par François Gauthier        Sous-système Innodisk

Innodisk NVMe

Destinés aux applications industrielles exigeantes, les dispositifs à mémoire flash de la société Innodisk apportent les performances du standard NVM Express (NVMe) à ces marchés à fortes contraintes. Rappelons que le NVMe, dont la spécification a été publiée en 2012 (*), est un protocole de stockage conçu pour les disques à semi-conducteurs et qui fonctionne au-dessus du bus PCI Express (PCIe). Alors que les protocoles traditionnels tels que le SATA ont été élaborés pour les disques magnétiques rotatifs, le NVMe a été créé pour tirer parti de l'enregistrement des données sur mémoire flash en exploitant notamment l’accès aléatoire de ce type de stockage. Ainsi les disques PCIe/NVMe ont la capacité de gérer plusieurs liens PCIe, autorisant des vitesses d'enregistrement jusqu’à quatre fois supérieures à celle du SATA.

Selon Innodisk, les applications industrielles sont trop longtemps restées à la traîne dans l'adoption du NVMe alors que la demande en dispositifs à mémoire flash hautes performances pour applications industrielles n'a jamais été aussi forte. Car, si les vitesses d'écriture ultrarapides promises par le NVMe sont bien atteintes sur de courtes périodes, les vitesses moyennes restent trop basses. Via sa gamme de produits NVMe industriels, Innodisk estime que les performances du NVMe sont désormais disponibles pour une utilisation en environnement sévère.

S’appuyant sur sa technologie de firmware, Innodisk propose avec ses dispositifs mémoire des cycles d'écriture rapide pour les applications industrielles. À titre d'exemple, lors d'un test de vitesse d'écriture à température ambiante sur le disque SSD M.2 NVMe 1 To 3TE6 d'Innodisk et sur un SSD NVMe 1 To industriel d'un autre fabricant, le système 3TE6 du Taïwanais a montré une vitesse d'écriture moyenne de 1 Go/s avec des variations minimes (voir illustration ci-dessous). Dans le même temps, le dispositif concurrent a connu deux baisses de performances significatives,et des variations importantes de vitesse d'écriture, et n'a pu atteindre qu'une vitesse d'écriture moyenne de 380 Mo/s.

Les produits mémoire NVMe d'Innodisk sont disponibles aux formats M.2 2242 et 2280, CFexpress et NanoSSD, avec des interfaces PCIe Gen3 et Gen4 (disponibles dans les mois qui viennent). Avec des capacités allant jusqu'à 2 To, des fonctions de sécurité et une conception adaptée aux températures extrêmes.

(*) NVMe (Non-Volatile Memory express) est un standard développé spécialement pour les disques SSD par un consortium de fournisseurs comprenant Intel, Samsung, Sandisk (racheté par Western Digital en 2015), Dell et Seagate.

 

Sur le même sujet