L'embarqué > Matériel & systèmes > Connectivité > MaxLinear et Corinex mettent le G.hn à 1 Gbit/s à la portée des compteurs d’électricité communicants

MaxLinear et Corinex mettent le G.hn à 1 Gbit/s à la portée des compteurs d’électricité communicants

Publié le 13 novembre 2017 à 12:15 par Pierrick Arlot        Connectivité

Corinex-MaxLinear

Spécialiste des semi-conducteurs RF, analogiques et mixtes pour les marchés de la maison connectée, de l’industriel et des infrastructures filaires et sans fil, MaxLinear s’est associé à la société canadienne Corinex afin de développer une solution bâtie sur la technologie G.hn de l’UIT et adaptée aux applications de comptage d’électricité communicant et autres applications du smart grid. La solution G.hn résultante, qui se voudra ouverte et facilement intégrable dans une large gamme de compteurs communicants et d’équipements d’infrastructure, fera appel aux circuits de communication G.hn existants afin de tirer parti des investissements déjà réalisés autour de cette technologie large bande sur les marchés des opérateurs télécoms, de l’électronique grand public et de l’industriel, assurent les deux compères.

On notera que Corinex est très présent sur le segment des communications large bande sur fils électriques BPL (Broadband Power Line) avec plus d’un million de modules et 14 000 passerelles déjà vendues. Rappelons par ailleurs que la recommandation G.hn de l’Union internationale des télécommunications (UIT) a été développée initialement pour unifier tous les réseaux multimédias résidentiels à 1 Gbit/s sur supports filaires (câbles électriques, câble coaxial et fils téléphoniques). Figés en 2010, les volets G.9960 et G.9961 de la norme G.hn définissent respectivement la couche physique (PHY), à base de modulation multiporteuse OFDM, et la couche liaison de données (DLC). Ces deux standards ont depuis été complétés par la recommandation G.9972 (G.cx), censée assurer la coexistence de produits CPL G.hn et de produits CPL compatibles avec d’autres standards une fois connectés au même réseau, et par la recommandation G.9973 (G.hn-MIMO), qui permet d’augmenter les débits sur des réseaux triphasés.

Dans le cadre de sa collaboration avec MaxLinear, Corinex développera au cours du premier trimestre 2018 une couche logicielle prenant en charge la famille existante de circuits BPL de MaxLinear (en l’occurrence la famille DSS95xx issue du rachat début 2017 des activités G.hn de Marvell). Cette couche applicative devrait être compatible avec les protocoles IPv6, SNMPv3, SSH, FTPS, COSEM Security Suite 0 et TACACS+, afin de fournir aux fabricants de compteurs communicants des fonctions évoluées de cybersécurité. Selon MaxLinear, la solution résultante regroupera à la fois des fonctionnalités de communication et de comptage intelligent, et sera mise à disposition des équipementiers par le biais de Corinex.

« Cette solution G.hn combinée fournira aux équipementiers le design de référence d’un compteur interopérable prêt pour une industrialisation de masse, indique Peter Sobotka, CEO de Corinex. Utilisable aussi bien sur des topologies basse tension que moyenne tension, il sera équipé de fonctions de communication avec fréquence programmable, d’un mécanisme de correction d’erreur LDPC, de capacités de maillage automatisé de type SON (Self Organizing Network) et du chiffrement AES-128 à vitesse de ligne. Le logiciel de bas niveau pourra aussi être mis à niveau de façon sécurisée et le design sera capable de véhiculer des données à très haut débit pour permettre le contrôle et le relevé en temps réel des compteurs au sein de cellules à basse tension pouvant intégrer jusqu’à un millier de compteurs intelligents. »

Sur le même sujet