L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Marvell veut faire monter dans les véhicules le 802.11ax, le Wi-Fi de prochaine génération

Marvell veut faire monter dans les véhicules le 802.11ax, le Wi-Fi de prochaine génération

Publié le 25 juin 2018 à 09:20 par Pierrick Arlot        Composant  Marvell

Marvell 802.11ax

Alors qu’Intel, Broadcom, Qualcomm et Quantenna font déjà assaut d’annonces autour de la future norme IEEE 802.11ax, le Wi-Fi de prochaine génération (lire notre article ici), Marvell n’est pas en reste et c’est aujourd’hui l’automobile qui est dans sa ligne de mire. La société de semi-conducteurs annonce un circuit radio qu’elle présente comme la première solution 802.11ax autorisant le fonctionnement, dans un environnement automobile, de liaisons 802.11ax 2x2 et de liaisons Wi-Fi 802.11ac 2x2 en simultané, de liaisons bimodes Bluetooth 5/Bluetooth Low Energy et de liaisons V2X 802.11p (dans le cas de véhicules connectés).

Selon Marvell, la puce-système 88Q9098 implémente une architecture Wi-Fi duale qui crée un précédent technologique en intégrant deux sous-systèmes Wi-Fi complets dans un SoC unique et en permettant le traitement en parallèle de deux flux de données 2x2 indépendants à plein débit. L’une des radios Wi-Fi peut ainsi être utilisée pour la projection de l’écran du téléphone mobile sur un des écrans du tableau de bord, tandis que l’autre peut servir à diffuser des flux vidéo vers différents accessoires multimédias ou smartphones au sein de l’habitacle, précise la société.

Pour rappel, la future norme 802.11ax, dont l’agenda a quelque peu glissé et dont la publication n’est pas attendue avant 2019 désormais, a pour objectif d’assurer un débit net moyen par utilisateur au moins quadruplé dans des environnements réseau Wi-Fi denses (comme peut l’être un habitacle automobile), par rapport aux débits soutenus aujourd’hui par les produits 802.11ac. Sachant qu’en termes de débit crête par utilisateur, c’est un gain de « seulement » 40% qui est attendu. Des améliorations dus en partie au choix du procédé multi-antennaire et multi-utilisateur Mimo-OFDMA (Orthogonal Frequency Division Multiple Access). Le 802.11ax est aussi censé améliorer l’efficacité réseau d’un facteur quatre et allonger l’autonomie des terminaux clients.

Présentés dans des boîtiers DR-QFN de 148 broches de 11 x 11 mm et qualifiés AEC-Q100 grade 2 (de -40°C à +105°C), les SoC radio 88Q9098x de Marvell se déclinent en trois versions : Wi-Fi 802.11ax 2x2 et Wi-Fi 802.11ac 2x2 en simultané avec Bluetooth 5 (88Q9098A), Wi-Fi 2x2 et 802.11p 2x2 en simultané avec Bluetooth 5 (88Q9098P) et Wi-Fi 802.11ax 2x2 et Wi-Fi 802.11ac 2x2 en simultané ou Wi-Fi 2x2 et 802.11p 2x2 en simultané avec Bluetooth 5 (88Q9098S).

 

Sur le même sujet