L'embarqué > Logiciel > Développement > Marvell table sur le langage JavaScript pour le prototypage d’objets connectés

Marvell table sur le langage JavaScript pour le prototypage d’objets connectés

Publié le 30 juin 2015 à 12:17 par Pierrick Arlot        Développement Marvell

Kinoma

Le fabricant de semi-conducteurs Marvell continue de déployer inexorablement sa stratégie « maison » destinée à faciliter le travail des concepteurs d’objets connectés. Une stratégie qui s’appuie en grande partie sur Kinoma, une plate-forme logicielle qui permet de prototyper rapidement des applications avec le langage de programmation de scripts JavaScript et qui s’accompagne d’un environnement de développement sous Eclipse ad hoc (Kinoma Studio). Cette plate-forme nécessite en particulier la présence dans l’objet connecté d’un framework applicatif (KinomaJS) bâti autour d’un moteur JavaScript que Marvell a récemment placé dans le domaine open source.

Tout récemment dévoilée par la société, la dernière version en date de Kinoma implémente la sixième édition de JavaScript. Considérée comme la plus importante mise à jour du langage depuis sa création et connue sous le nom officiel d’ECMAScript 6th Edition ou ES6, cette version qui supporte la notion de modules serait, selon Marvell, particulièrement bien adaptée à la connexion de produits de l’Internet des objets. Selon le fabricant de semi-conducteurs, le moteur JavaScript XS6 de Kinoma est d’ores et déjà compatible à 96% avec ES6, peut se satisfaire de seulement 512 Ko de RAM et s’avère quatre fois plus rapide que la précédente version compatible JavaScript 5.

Parallèlement à la précédente annonce, Marvell a dévoilé une plate-forme matérielle (Kinoma Element) qui est présentée par la société comme la plate-forme JavaScript la plus compacte du marché. Elle se déploie autour du microcontrôleur Wi-Fi à cœur ARM Cortex-M4F MW302 de Marvell, cadencé à 200 MHz et embarquant 512 Ko de RAM. Cette mémoire RAM est réservée quasiment exclusivement aux données de l’application puisque le code ARM natif et les scripts JavaScript peuvent être exécutés directement à partir de la flash via des mécanismes XIP (eXecute-In-Place). Avec ses huit broches d’extension, Kinoma Element est également configurable via l’ajout de divers capteurs, LED, moteurs et actuateurs, programmables de la même manière qu’avec la plate-forme de prototypage Kinoma Create lancée en 2014 par Marvell.

A noter que la société a également annoncé Kinoma HD, une clé HDMI programmable par script qui permet de visualiser sur des écrans HD des contenus véhiculés en Wi-Fi à partir d’objets connectés, de tablettes Android ou iOS ou du cloud.

L’implémentation JavaScript 6 de Kinoma sera disponible au troisième trimestre tandis que les plates-formes Kinoma Element et Kinoma HD seront commercialisées au cours du quatrième trimestre.

Sur le même sujet