L'embarqué > Logiciel > Middleware > Maison connectée : l’alliance ZigBee et le groupement Thread de Google coopèrent

Maison connectée : l’alliance ZigBee et le groupement Thread de Google coopèrent

Publié le 03 avril 2015 à 13:08 par Pierrick Arlot        Middleware

Logo ZigBee

Pour l’alliance ZigBee, promoteur de la technologie de communication radio à courte portée du même nom, la standardisation au niveau de la couche application est absolument indispensable pour qu’existent des produits dédiés à la maison connectée qui soient vraiment interopérables. Dans ce cadre, l’organisme industriel, qui se voit aujourd’hui tailler des croupières par des technologies radio nativement compatibles IP plus récentes, a décidé de collaborer avec le groupement Thread afin que les fonctionnalités applicatives ZigBee Cluster Library puissent être accessibles sur les réseaux Thread.

Le Thread Group, rappelons-le, promeut le protocole réseau sans fil éponyme censé faciliter l’interconnexion sécurisée d’objets divers et variés au sein d’une même habitation. Fondé en août 2014 par Yale Security, Silicon Labs, Samsung, Nest Labs/Google, Freescale, Big Ass Fans et ARM, cet organisme industriel fortement soutenu par Google accueille désormais en son sein des sociétés comme Atmel, GainSpan, Imagination Technologies, Insteon, Marvell, TÜV Rheinland, Tyco, UL, Whirlpool et WigWag.

L’alliance ZigBee et le groupement Thread tiennent néanmoins à confirmer qu’ils restent des organisations indépendantes l’une de l’autre… « En acceptant de travailler ensemble, nos deux organismes font un grand pas vers la réduction de la fragmentation du marché, indique Chris Boross, président du groupement Thread et directeur marketing produit de Nest. Basé sur la technologie radio 802.15.4 et les piles IPv6/6LoWPAN, Thread a été conçu pour supporter un grand nombre de protocoles de couche applicative. » Dont acte.

Sur le même sujet