L'embarqué > Matériel & systèmes > Interface > L’interface physique de communication entre circuits Mipi M-PHY double encore son débit

L’interface physique de communication entre circuits Mipi M-PHY double encore son débit

Publié le 17 août 2015 à 11:17 par Pierrick Arlot        Interface

Protocoles M-PHY

L’alliance Mipi, l’organisme qui édicte des standards pour liaisons entre composants au sein des terminaux mobiles, nomades et embarqués, a mis à jour la spécification de couche physique Mipi M-PHY pour en porter le débit crête à 11,6 Gbit/s par lien. Une valeur deux fois supérieure à celle soutenue par la version M-PHY 3.0 publiée en octobre 2013. La spécification M-PHY 4.0 définit notamment une technologie d’égalisation à la réception qui permet de maintenir le débit de 11,6 Gbit/s par lien (ou 46,4 Gbit/s sur quatre liens) même dans des conditions de transmission difficiles, assure l’alliance Mipi. La nouvelle version garantit également ce niveau de débit sur des supports optiques pour des portées de plusieurs mètres, caractéristique potentiellement intéressante pour le marché de l’automobile.

Selon l’organisme industriel, la spécification M-PHY 4.0 sera introduite dans les prochaines versions des standards Mipi UniPro et CSI-3. Grâce à la possibilité offerte par le standard M-PHY 4.0 de réduire le nombre de broches (à débit égal), le protocole de transport UniPro pourra ainsi être mis en œuvre sur des circuits imprimés (PCB) miniaturisés utilisés par les fabricants de dispositifs électroniques portés sur soi. Par ailleurs, les caméras utilisant la spécification CSI-3 pourront transmettre de la vidéo 4K à 60 images par seconde et 12 bits par pixel sur une simple paire différentielle.

Enfin, la couche physique M-PHY 4.0 pourra également véhiculer des protocoles non Mipi comme l’UFS (Universal Flash Storage) de l’association Jedec, le Mobile PCI Express du PCI-SIG et le SuperSpeed Inter-Chip (SSIC) du groupe de promotion de l’USB 3.0.

Sur le même sujet