L'embarqué > Normes & spécifications > Architecture > L’interface Mipi I3C, qui rationalise l’intégration système de multiples capteurs, s’ouvre à tous

L’interface Mipi I3C, qui rationalise l’intégration système de multiples capteurs, s’ouvre à tous

Publié le 14 décembre 2017 à 11:23 par Pierrick Arlot        Architecture

Mipi I3C

L'alliance Mipi, organisme industriel qui édicte des standards pour liaisons entre composants au sein des terminaux mobiles, nomades et embarqués, a pris la décision d’ouvrir à tous l’accès à la spécification d’interface pour capteurs Mipi I3C. Publiée en début d’année, la spécification Mipi I3C vise à relever les défis qui se posent aux concepteurs confrontés à la nécessité d’intégrer une multitude de capteurs au sein de smartphones, de dispositifs électroniques portés sur soi, d'objets connectés, d'équipements automobiles et plus globalement de systèmes embarqués. Elle est censée faciliter l’intégration de capteurs du type accéléromètre, écrans tactiles, caméras ToF (Time-of-Flight), capteurs à ultrasons, transducteurs, actionneurs, capteurs biométriques ou environnementaux… dans des environnements aux très faibles dimensions, éviter la fragmentation du marché, minimiser le nombre de broches et limiter la consommation d’énergie au niveau système.

Depuis le 12 décembre, toutes les sociétés, y compris celles qui ne sont pas membres de l’alliance Mipi, peuvent donc accéder à la spécification Mipi I3C v1.0 afin d’évaluer l’apport de l’intégration potentielle de cette interface dans leurs conceptions. Dans ce cadre, l’organisme industriel a aussi publié une liste complète de questions fréquemment posées (FAQ) à propos de la spécification qui donne des détails techniques introductifs sur l’interface ainsi que des lignes directrices pour son intégration et les tests d'interopérabilité ad hoc.

Rappelons que la spécification Mipi I3C reprend certains attributs des technologies I2C, UART et SPI et s’appuie sur une interface à deux fils pour connecter tous les capteurs au processeur d’application. Elle offre des débits similaires à ceux supportés par le SPI, soit 10 Mbit/s minimum (avec des options pour des débits plus élevés).

Ajoutons que l’alliance Mipi compte publier en 2018 de nouvelles spécifications reposant sur l’interface Mipi I3C, et notamment la spécification Mipi I3C Host Controller Interface (HCI), qui vise à permettre à un pilote logiciel unique d'exploiter les composants Mipi I3C issus de fournisseurs différents, ainsi que les spécifications Mipi Touch, Mipi Debug for I3C, Mipi DisCo for I3C et Mipi CSI-2 v2.1.

Sur le même sujet