L'embarqué > Marchés > Conjoncture > L’incubateur ESA BIC Sud France collabore avec Airbus et accueille quatre start-up dont Next4 et Gisaia

L’incubateur ESA BIC Sud France collabore avec Airbus et accueille quatre start-up dont Next4 et Gisaia

Publié le 25 avril 2019 à 08:41 par François Gauthier        Conjoncture

ESA BIC Sud France

L’incubateur ESA BIC Sud France, dont la vocation est de soutenir la création d’entreprises et de start-up ayant un lien avec le domaine spatial, est le premier incubateur de l’ESA (European Space Agency) en France, parmi les 20 incubateurs que compte l’agence spatiale en Europe. Couvrant les régions Occitanie, Nouvelle-Aquitaine, PACA et Auvergne-Rhône-Alpes, l’ESA BIC Sud France a soutenu, depuis sa création en 2013, 71 entreprises, tant dans le secteur spatial que dans des domaines utilisant des applications issues du spatial (urbanisme, agriculture, médical, grand public...).

Afin de faire progresser son offre de soutien, ESA BIC Sud France noue aujourd’hui un partenariat avec Airbus Defence and Space, qui mettra ainsi un soutien à la fois technologique (données) et humain (coaching, expertise...) à la disposition des entreprises. Ce partenariat permettra d’aider ces dernières dans leur recherche de secteurs applicatifs et de débouchés, afin d’élargir la filière ainsi que la communauté des utilisateurs.

Au-delà, l’incubateur toulousain, basé dans les locaux du Cnes, accueille ce mois-ci quatre nouvelles jeunes sociétés dont deux d’entre elles touchent le domaine de l’embarqué, Next4 et Gisaia.

- Next4, créé en mars 2018, propose une solution de suivi pour les conteneurs maritimes fondée sur des technologies radio à longue portée et basse consommation (LPWAN) et qui s’appuie sur la plate-forme N4VIEW. Celle-ci permet de suivre en temps réel le trajet des conteneurs connectés, optimise les retraits de marchandises et détecte tous les évènements exceptionnels et critiques de ces flux. Objectif : aider les utilisateurs à obtenir une meilleure visibilité sur les trajets de conteneurs maritimes à l’international.

- Gisaia, fondé en 2014, est une start-up de service et de conseil dans le domaine du traitement massif de données issues de l’observation de la terre (Geo Big Data). Dans le contexte actuel d'augmentation exponentielle des données reçues, la maîtrise et l'exploitation de ces masses d’informations est assurée par l’outil Arals de la société. Il s'agit d'une solution de Geo Big Data open source de visualisation, d’exploration et d’analyse des données, structurées et non structurées, historiques et temps réel, avec des modules d'intelligence artificielle, pour en extraire toute la valeur exploitable.

L’ESA BIC Sud France accueille également Beelse qui édite une solution logicielle en ligne (Beelse Cloud Manufacturing) dont l’objet est de permettre aux industriels de dématérialiser leurs stocks et de produire des pièces de série et des pièces détachées au plus près de leurs besoins, par fabrication additive (impression 3D industrielle), et Sentin’air qui, à travers son offre UrbanAirNet, mesure les principaux polluants règlementés en temps réel sur l’ensemble d’une agglomération urbaine.

Sur le même sujet