L'embarqué > Marchés > Perspective > Les ventes d’objets IoT sans fil pour automatismes industriels vont croître de plus de 16% par an

Les ventes d’objets IoT sans fil pour automatismes industriels vont croître de plus de 16% par an

Publié le 22 janvier 2019 à 11:04 par Pierrick Arlot        Perspective

IoT industriel

Il s’est vendu l’année dernière 4,6 millions d’objets connectés sans fil pour applications d’automatisation industrielle qui ont compté pour environ 6% de l’ensemble des nœuds connectés commercialisés sur ce marché. Parallèlement la base installée de ce type de produits a atteint 21,3 millions d’unités. C’est tout du moins l’appréciation de Berg Insight qui anticipe une croissance annuelle moyenne des ventes des objets sans fil pour automatismes industriels de 16,3% d’ici à 2023, à hauteur de 9,9 millions d’unités cette année-là.

Si la société d’études reconnaît que les solutions réseau filaires restent prédominantes pour les communications industrielles entre capteurs, contrôleurs et systèmes, les approches sans fil commencent à s’ancrer fortement dans un certain nombre d’applications. Les solutions sans fil sont en effet particulièrement utilisées pour le remplacement de câblages dans les zones qui sont difficiles à atteindre dans les usines et sur les sites de production ou lorsqu’elles s’avèrent plus économiques qu’une approche filaire. Dans les applications de production manufacturière, les solutions sans fil sont largement mises en œuvre pour commander des portiques de manutention et des véhicules autonomes. Les technologies sans fil sont par ailleurs de plus en plus utilisées en automatisation des processus pour connecter des instruments de mesure, les opérateurs pouvant ainsi surveiller et optimiser les processus dans des zones dangereuses tout en assurant la sécurité du personnel.

En fait, ajoute Berg Insight, les grands fournisseurs d’équipements réseau industriels filaires proposent aussi des solutions radio ; c’est le cas de Siemens, Cisco, Belden, Moxa et Phoenix Contact qui tous disposent de portefeuilles étoffés de produits industriels sans fil tels que routeurs, passerelles et points d’accès radio. De nombreuses entreprises de petite et moyenne taille, souvent spécialisées dans certaines catégories de produits, offrent aussi des équipements industriels sans fil à l’instar d’Acksys, Advantech, Beijer Electronics Group, FreeWave Technologies, GE MDS, HMS Networks, Red Lion Controls et Sierra Wireless, précise la société d’études. Les grands fournisseurs d’automatismes industriels ne sont pas en reste et disposent aussi, au sein de leurs catalogues respectifs, de dispositifs sans fil de terrain et d’entrées/sorties comme Emerson, Yokogawa, Honeywell, ABB, Schneider Electric, Siemens, Endress+Hauser et Pepperl+Fuchs.

« Une connectivité robuste est critique pour les cas d’usage IoT industriels liés à la maintenance prédictive et aux jumeaux numériques, indique Fredrik Stålbrand, analyste spécialiste de l’Internet des objets chez Berg Insight. Dans ce cadre, l’installation et la maintenance des solutions sans fil s’avèrent plus flexibles et moins onéreuses qu'avec des technologies filaires et permettent une conception reconfigurable du système de production. »

Bien que sa fiabilité et sa sécurité restent encore problématiques, le Wi-Fi est la technologie radio la plus largement utilisée dans les environnements industriels, ce qui s’explique par la disponibilité d’un très grand nombre de produits compatibles. Les grandes entreprises industrielles ont toutefois de plus en plus tendance à déployer des réseaux LTE 4G privés plutôt que le Wi-Fi ou même des solutions filaires, remarque la société d’études. « L’arrivée des technologies 5G va élargir encore le marché adressable par les communications sans fil car elles vont permettre des déploiements dans des situations où les exigences de bande passante, de latence et de capacité réseau ne peuvent pas être satisfaites aujourd’hui », conclut Fredrik Stålbrand.      

Sur le même sujet