L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Les vainqueurs du concours sur les développements Ada et Spark sur ARM Cortex-R/M sont connus

Les vainqueurs du concours sur les développements Ada et Spark sur ARM Cortex-R/M sont connus

Publié le 30 novembre 2016 à 12:24 par François Gauthier        Conjoncture AdaCore

AdaCore Make with Ada

La société franco-américaine AdaCore, éditeur d’outils logiciels pour applications critiques et spécialiste du langage Ada, a profité du congrès sur les logiciels embarqués ESE Kongress, qui se déroule à Sindelfingen (Allemagne) du 28 novembre au 2 décembre 2016, pour annoncer les vainqueurs du concours international de développement “Make with Ada” lancé plus tôt dans l'année. L’idée étant, à travers cette initiative, de populariser l’usage des langages de programmation Ada et Spark dont AdaCore est l'un des promoteurs dans le monde.

Le concours était ouvert à tous les programmeurs, individuels ou en équipe (jusqu’à 4 développeurs), qui implémentent un code embarqué en Ada ou en Spark sur une cible matérielle basée sur un cœur ARM Cortex-R ou M. Avec comme objectif de démontrer que le langage Ada est aussi adapté pour la programmation de systèmes embarqués de petite taille.

In fine, c’est Stéphane Carrez qui remporte le premier prix (5 000 euros) pour EtherScope (photo ci-contre), un outil d’analyse et de surveillance d’un réseau Ethernet basé sur un microcontrôleur STM32F746 de STMicroelectronics doté d’un cœur Cortex-M7. La solution permet de lire des paquets Ethernet, de les analyser en temps réel et d’afficher les résultats sur un écran tactile de 480 x 272 pixels.

Le deuxième prix (2 000 euros) revient à German Rivera pour une plate-forme de développement de code de contrôle embarqué dans des voitures miniatures, basée sur des architectures de NXP (un Kinetis KL25Z à cœur Cortex-M0+). Le 3e prix (1 000 euros) a été attribué à Shawn Nock pour une balise Bluetooth architecturée autour du circuit SoC nRF51822 de Nordic Semiconductor, basé sur un cœur Cortex-M0.

« Ce concours a montré, à travers les quelque 38 participants qui ont déposé leurs projets sur des plates-formes ARM très différentes, comment le langage Ada pouvait aider à réaliser du code embarqué à haut niveau de sécurité », a commenté Cyrille Comar, le président d’AdaCore.

Les informations détaillées sur les projets primés vainqueurs sont accessibles ici.

Sur le même sujet