L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Les modules radar de Novelda détectent souffle et présence… même derrière un mur !

Les modules radar de Novelda détectent souffle et présence… même derrière un mur !

Publié le 07 mai 2015 à 09:41 par Pierrick Arlot        Sous-système

Module de détection XeThru Novelda

La société norvégienne Novelda compte lancer en juin la commercialisation de deux modules de détection de 50 x 70 mm qui ont l’ambition de mettre à la portée des applications domotiques et de santé la technologie radar à impulsions. Basés sur la technologie propriétaire de la firme nordique dénommée XeThru, ces modules sont capables de détecter la présence d’une personne à partir du seul mouvement du thorax généré par la respiration et de mesurer à la fois le rythme et la profondeur des mouvements respiratoires. Selon Novelda, l’usage d’ondes radio en lieu et place de faisceaux infrarouges, de lumière ou d’ultrasons permet aux deux produits de « voir » à travers des objets comme des murs de faible épaisseur, des duvets ou des couvertures pour une détection sans contact sur une distance qui peut atteindre plusieurs mètres.

Dans la pratique, le XeThru X2M300 est dédié au marché de la domotique pour, notamment, des applications de confort ou de sécurité basées sur la détection de présence jusqu’à 4,8 mètres, le module pouvant être intégré dans la structure du bâtiment pour un fonctionnement « invisible » et éviter toute dégradation. Sa sensibilité est telle qu’il se déclenche sur un simple souffle.

Le XeThru X2M200, quant à lui, a été conçu pour la surveillance de la respiration des personnes dans les domaines de la santé et du bien-être (amélioration du sommeil, détection d’anomalies du sommeil, etc.). Avec une portée de détection comprise entre 50 cm et 2,8 m, il peut être positionné sur une table de chevet, un mur ou un plafond et s’avère insensible au changement de position du corps humain.

Equipés de liens Micro-USB et SPI et commercialisés respectivement au prix de 69 et 76 dollars (par quantités de mille pièces), les deux modules s’appuient sur un microcontrôleur Atmel à coeur ARM Cortex-M4 et le circuit radar à 7,5 GHz X2 développé par Novelda et gravé en technologie Cmos par TSMC. Equipés d'antennes d'émission et de réception, ils consomment moins de 400 mW et sont également proposés avec un kit de développement ad hoc (XeThru Inspiration Kit). A noter que Novelda a bouclé fin 2014 un tour de table de 12 millions de dollars.

Sur le même sujet