L'embarqué > Logiciel > Plate-forme > Les fournisseurs de semi-conducteurs vont pouvoir peser sur le futur de l’environnement Arm Mbed OS

Les fournisseurs de semi-conducteurs vont pouvoir peser sur le futur de l’environnement Arm Mbed OS

Publié le 10 octobre 2019 à 07:19 par Pierrick Arlot        Plate-forme Arm

Arm Mbed OS

Afin de simplifier le développement d’objets connectés architecturés autour de processeurs Arm Cortex-M, le britannique Arm a réussi à bâtir en une petite dizaine d’années un écosystème autour de son système d’exploitation IoT open source et gratuit Mbed OS. Ecosystème fort de plus de 425 000 développeurs logiciels tierces parties et de plus de 150 cartes et modules compatibles Mbed si l’on en croit la firme d’outre-Manche. Mais jusqu’ici Arm est resté seul maître à bord quant au choix des évolutions à apporter à Mbed OS.

Cet état de fait est terminé.

A l’occasion de la conférence Arm TechCon qui se tient du 8 au 10 octobre 2019 à San Jose (Californie), Arm a dévoilé un nouveau modèle de gouvernance pour son environnement (Mbed OS Partner Governance) qui va s’appuyer sur les retours directs de ses partenaires fabricants de semi-conducteurs. A travers ce modèle, ces derniers vont désormais pouvoir peser sur le futur de Mbed OS et influer sur ses caractéristiques et fonctionnalités. Et ce au travers de réunions de travail mensuelles où seront hiérarchisées puis soumises au vote les nouvelles fonctions à apporter à l’environnement.

Tout membre du programme de partenariat Mbed Silicon Partner est invité à participer sans frais à ces travaux à l’instar des sociétés Analog Devices, Cypress (en cours d’acquisition par Infineon), Maxim Integrated, Nuvoton, NXP, Renesas, Realtek, Samsung, Silicon Labs et u-blox déjà impliquées.

D’ores et déjà Arm planche sur un nouveau mécanisme d’optimisation basse consommation de l’alimentation sur batterie reposant sur les contributions initiales de ses partenaires, l’idée étant d’étendre l’autonomie des objets déployés sur le terrain.    

Sur le même sujet