L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Les concepteurs de circuits peuvent désormais expérimenter et tester des IP Arm sans casser la tirelire

Les concepteurs de circuits peuvent désormais expérimenter et tester des IP Arm sans casser la tirelire

Publié le 23 août 2019 à 10:05 par Pierrick Arlot        Composant  Arm

Arm Flexible Access

Courant juillet, Arm a mis en place un nouveau modèle commercial qui permet désormais aux équipes de conception de puces-systèmes SoC d’accéder "pour un coût modeste" aux IP du Britannique, de les expérimenter et de les tester. L’idée étant que les sociétés souscrivant à ce modèle puissent initier des projets avant même de signer des licences et payer uniquement les IP qu’elles décident d’utiliser une fois en phase de production.

Baptisé Arm Flexible Access, ce nouveau mode de commercialisation, qui vient en complément de ceux déjà existants, devrait intéresser les entreprises souhaitant offrir à leurs équipes de conception plus de flexibilité dans leur capacité d’innovation, explique Arm. « Arm Flexible Access a été mis en place pour répondre aux opportunités que représente un monde de trois mille milliards d’équipements connectés sécurisés, indique Rene Haas, président de l’entité Propriété intellectuelle chez Arm. En associant un accès illimité aux briques de conception et l’absence de licence initiale up-front, nous offrons à nos partenaires existants et aux nouveaux entrants sur le marché la possibilité de saisir au mieux les opportunités de croissance sur les marchés de l’Internet des objets, de l’apprentissage automatique, des voitures autonomes et de la 5G. »

Le modèle Arm Flexible Access vient en complément du mode de licence Arm standard qui, explique le Britannique, reste la meilleure option pour les partenaires qui souhaitent accéder au portefeuille complet de produits Arm et à ses IP les plus avancées.

D’ores et déjà plusieurs sociétés comme les start-up AlphaICs et Invecas ou le fabricant nordique de semi-conducteurs Nordic Semiconductor ont souscrit au nouveau programme.

Parmi les IP accessibles à travers le modèle Arm Flexible Access, on trouve la majorité des processeurs Arm dans les familles Cortex-A, Cortex-R et Cortex-M, les IP de sécurité Arm TrustZone et CryptoCell, certains GPU Mali, des IP système ainsi que des outils et modèles pour la conception de puces-systèmes et le développement logiciel initial. Y est également inclus l’accès aux services de support et de formation du Britannique.

Sur le même sujet