L'embarqué > Logiciel > Plate-forme > Les cœurs de processeur 32 bits du français Cortus s’offrent un système d’exploitation sécurisé

Les cœurs de processeur 32 bits du français Cortus s’offrent un système d’exploitation sécurisé

Publié le 24 novembre 2015 à 12:20 par Pierrick Arlot        Plate-forme Cortus

CellSIM

Fournisseur de cœurs de microprocesseur Risc 32 bits éco-efficaces, le français Cortus annonce la disponibilité du système d’exploitation enfoui sécurisé CellSIM sur ses cœurs de processeur APS. Fourni par la firme allemande Cellnetrix et déjà largement déployé sur des cartes SIM/USIM pour des applications de télécommunication, CellSIM doit permettre aux développeurs de circuits intégrés de type SoC dédiés aux marchés du M2M et de l’Internet des objets de sécuriser leurs protocoles de communication ainsi que les opérations de mise à jour « over the air » des logiciels de bas niveau.

L’OS de Cellnetrix s’assure en particulier que les mises à jour n’affectent ni les applications préalablement téléchargées dans l’objet ou l’équipement, ni leurs données. Le système d’exploitation implémente également une machine virtuelle Java miniature qui peut s’exécuter sur de petits équipements aux contraintes de consommation énergétique drastiques tels que les passerelles IoT, les cartes à puce et les capteurs intelligents sans fil. CellSIM aurait déjà été déployé dans plus de 200 millions de terminaux mobiles dans le monde.

Sur le même sujet