L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Le spécialiste belge de la récupération d’énergie ambiante e-peas lève 8 millions d’euros

Le spécialiste belge de la récupération d’énergie ambiante e-peas lève 8 millions d’euros

Publié le 02 juillet 2020 à 12:35 par François Gauthier        Conjoncture

Le spécialiste belge de la récupération d’énergie ambiante e-peas lève 8 millions d’euros

Après avoir réalisé une levée de fonds de 3,5 millions d’euros en 2017, la jeune société belge e-peas finalise aujourd’hui une seconde levée à hauteur cette fois-ci de 8 millions d’euros. Créé en 2014 et basé à Mont-Saint-Guibert (entre Bruxelles et Namur), e-peas est un spécialiste des technologies de récupération d’énergie ambiante qui a mis au point un mécanisme d'amplification à très basse consommation capable de couvrir une large plage de tensions d'entrée (100 mV à 2,5 V). Ce qui permet à un système connecté (un capteur par exemple) d'accumuler un excédent de charge qui peut être stocké ensuite dans des batteries Li-Ion, des supercondensateurs, etc. La jeune société a concrétisé son savoir-faire sous la forme d’un circuit architecturé principalement autour d’un microcontrôleur doté d'un coeur Arm 32 bits et d’un convertisseur élévateur de tension (boost) à ultrafaible consommation.

Le tour de table a été conduit par Partech et Airbus Ventures avec la participation de KBC Focus Fund, W.IN.G, Noshaq Ventures, LeanSquare, Nivelinvest et Vives. Avec cette levée de fonds, e-peas souhaite accélérer le lancement de nouveaux produits, accroître les parts de marché de ses solutions existantes et renforcer sa présence à l’international en ouvrant de nouveaux bureaux. La société espère atteindre un chiffre d'affaires de plusieurs dizaines de millions d'euros d'ici cinq ans.

A l’avenir, la start-up va également s’orienter vers des sources d’énergie ayant un impact environnemental le plus faible possible. Car des dizaines de milliards de dispositifs connectés IoT sont et vont être déployés et, dans ce contexte, il semble techniquement impossible de rester dépendant aux batteries jetables, compte tenu de l’importance de leurs coûts de maintenance (puisqu’il faut remplacer régulièrement les batteries épuisées) ou encore de leur impact négatif sur l’environnement.

e-peas a établi une position unique dans ce secteur, ses solutions permettant de récupérer l’énergie disponible dans l’environnement (le circuit capte toute la puissance disponible, jusqu'à 50 mW, à partir d'une source quelconque, cellule photovoltaïque, flux thermique…) pour des équipements connectés afin de les alimenter indéfiniment, et ce sur des marchés aussi différents que l'industriel, la domotique, l'agriculture, le monitoring de santé ou les compteurs intelligents.

Sur le même sujet