L'embarqué > Logiciel > Plate-forme > Le projet open source EdgeX Foundry publie son framework pour passerelles IoT industrielles

Le projet open source EdgeX Foundry publie son framework pour passerelles IoT industrielles

Publié le 04 octobre 2017 à 12:18 par Pierrick Arlot        Plate-forme

EdgeX foundry

Le projet open source EdgeX Foundry, qui a pour objectif d’encourager l’existence d’un écosystème de composants logiciels interopérables pour passerelles IoT placées en bordure de réseaux industriels et dotées de fonctions d’edge computing, compte publier d’ici à la fin du mois la première version majeure de son framework ouvert, connue sous le nom de Barcelona.

Alors que le projet n’a été lancé officiellement qu’en avril 2017 (lire notre article ici), Barcelona représente un effort de collaboration de plus de 60 sociétés et organismes sous l’égide de la fondation Linux. Des premières démonstrations du framework EdgeX sont visibles à l’occasion de l’IoT Solutions World Congress qui se tient du 3 au 5 octobre à Barcelone (justement).

Le framework a vocation à s’exécuter sur n’importe quels systèmes d’exploitation ou architectures matérielles et avec n’importe quelle combinaison d’environnements applicatifs, l’idée étant d’assurer la plus grande interopérabilité entre équipements connectés, applications et services pour un large éventail de cas d’usage. EdgeX, qui s’appuie sur des microservices, vise en pratique à faciliter l’interopérabilité entre les standards de connectivité existants et des logiciels professionnels à valeur ajoutée (analyse de données en périphérie de réseau, sécurité, gestion système, services, etc.).

Parmi les principales caractéristiques de la version Barcelona, on notera la stabilisation des API clés, l’addition de « Device Services » de référence prenant en charge BACNet, Modbus, Bluetooth Low Energy (BLE), MQTT, SNMP et Fischertechnik, ou la présence d’interfaces « Export Services » qui fournissent des connecteurs vers les plates-formes Azure IoT Suite et Google IoT Core et prennent en charge des connexions via les protocoles MQTTS et HTTPS.

Le comité de supervision technique du projet EdgeX a par ailleurs pris la décision de publier tous les six mois une nouvelle version du framework et de travailler à l’amélioration des performances, à la réduction des temps de démarrage et à la réduction de l’empreinte globale via des implémentations C et Go Lang des microservices EdgeX clés. Une implémentation Go Lang devrait être ainsi présentée en avant-première début 2018 sachant que des tests préliminaires laissent envisager une empreinte réduite d’un ordre de grandeur par rapport à l’implémentation Java actuelle. Connue sous le nom de California, la deuxième version du framework EdgeX est prévue pour le printemps 2018.

Sur le même sujet