L'embarqué > Logiciel > Plate-forme > Le projet Eclipse Kapua de plate-forme IoT open source dans le nuage prend forme

Le projet Eclipse Kapua de plate-forme IoT open source dans le nuage prend forme

Publié le 19 octobre 2016 à 10:15 par Pierrick Arlot        Plate-forme Eurotech

Logo Kapua

La première contribution logicielle au projet open source Eclipse Kapua est disponible. C’est tout du moins ce qu’affirment conjointement la société Eurotech, fournisseur franco-italien de cartes, systèmes et plates-formes logicielles M2M pour applications de l’Internet des objets, et le célèbre éditeur américain Red Hat. Ces deux entreprises sont à l’origine du projet Kapua, dont l’objectif est de créer une plate-forme cloud d’intégration modulaire pour dispositifs IoT et capteurs intelligents qui puisse faciliter les interactions entre les systèmes d’information d’entreprise et les infrastructures opérationnelles dans les bâtiments, les usines, etc. Et ce de la connectivité et de la configuration, jusqu’à la gestion du cycle de vie des applications.

Dans le détail, Kapua a vocation à fournir un framework d’intégration de base et un jeu initial de services (registre d’identité des « objets », gestion des dispositifs et capteurs IoT, routage des messages, gestion des données, cadre de développement d’applications, etc.). La plate-forme a aussi vocation à agréger les flux de données en temps réel en provenance des nœuds d’extrémité, de les archiver ou de les router vers les systèmes d’information d’entreprise et les applications. Selon Eurotech, les résultats du projet Kapua, un fois combinés à ceux d’un autre projet Eclipse IoT, Kura pour ne pas le citer, offriront aux développeurs IoT et aux utilisateurs finaux une plate-forme ouverte pour implémentations IoT de bout-en-bout. Pour rappel, Kura, dont Eurotech est l’un des principaux contributeurs, définit un framework applicatif Java/OSGi pour les applications M2M et IoT s’exécutant dans les passerelles de services.

« Eurotech contribue depuis longtemps aux communautés open source et aux standards industriels comme l’a prouvé récemment notre implication dans le projet Eclipse Kura, indique Giuseppe Surace, directeur des achats de la société. Nous continuons dans cette voie en plaçant dans le monde du code source libre, et plus particulièrement, au sein du projet Kapua, notre plate-forme d’intégration IoT. » Selon Eurotech, la plate-forme commerciale Everyware Cloud s’appuie en effet sur des blocs constitutifs IoT basés sur les contributions au projet Kapua.

Selon la Fondation Eclipse, le projet Kapua s’inscrit plus largement au sein d’une collaboration industrielle entre des leaders de l’Internet des objets, dont le cadre général est fourni par le groupe de travail Eclipse IoT qui chapeaute aujourd’hui 26 projets open source. Outre Kapua, l’organisme cite plus particulièrement le projet Hono, porté par Bosch Software Innovations et attaché à la définition d’interfaces uniformes de services distants pour l’échange sécurisé d’informations. Les retombées de ce projet seront d’ailleurs intégrées en tant qu’extensions à Kapua.

Ajoutons qu’un autre géant, en l’occurrence GE Digital qui a récemment rejoint la Fondation Eclipse, a proposé un autre projet open source, baptisé Eclipse ACS (Access Control Service). Eclipse ACS implémente un framework de contrôle d’accès à la fois granulaire et simple pour équipements connectés.

Sur le même sujet