L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Le plus petit circuit intégré Bluetooth 5 affiche une surface de moins de 5 mm2

Le plus petit circuit intégré Bluetooth 5 affiche une surface de moins de 5 mm2

Publié le 09 mars 2017 à 10:13 par Pierrick Arlot        Composant

Bluetooth 5 Swatch

Moins de 5 mm2. Telle est la surface occupée par un circuit radio compatible Bluetooth 5 développé en collaboration par les équipes de R&D du groupe Swatch, EM Microelectronic, filiale de la firme suisse et fournisseur de contrôleurs Bluetooth Low Energy (BLE), et le laboratoire de recherche appliquée helvétique CSEM (Centre suisse d'électronique et de microtechnique). Si l’on en croit ses concepteurs, ce circuit serait aujourd’hui le plus compact de sa catégorie, une caractéristique qui plaira aux fabricants de dispositifs électroniques portés sur soi et autres objets connectés miniatures, mais aussi le plus sobre (un facteur essentiel en matière d’autonomie). Le circuit Bluetooth 5 « made in Switzerland » afficherait aussi une vitesse de démarrage sans précédent, l’idée étant ici d’améliorer le temps de réactivité et la durée de vie de balises électroniques par exemple.

Intégrant plus de cinq millions de transistors, le composant, architecturé autour d’un cœur de microcontrôleur 32 bits ARC EM4, peut être utilisé comme composant compagnon d’un processeur ou Asic hôte ou fonctionner en toute autonomie une fois associé à des capteurs ou à un contrôleur centralisé de capteurs (sensor hub).

Selon Swatch, le développement de ce circuit Bluetooth 5 (référencé selon toute probabilité EM9304 dans le catalogue d’EM Microelectronic) entre dans le cadre plus large d’une collaboration entre le groupe suisse et le CSEM annoncée en février. Les deux partenaires travaillent en effet de concert sur une plate-forme matérielle et logicielle dédiée aux petits objets connectés, et notamment aux montres intelligentes, avec l'objectif de lancer des premiers produits bâtis sur cette plate-forme fin 2018. Celle-ci se composera d’un système d’exploitation « Swiss made », de circuits intégrés pour le traitement et la transmission des données (orientés Bluetooth à ultrabasse consommation) et d'outils de développement, le tout optimisé pour maximiser l’autonomie et garantir un haut niveau de sécurité.

Sur le même sujet