L'embarqué > Logiciel > Développement > Le groupe Eclipse PolarSys produit ses premiers outils de développement pour l’embarqué

Le groupe Eclipse PolarSys produit ses premiers outils de développement pour l’embarqué

Publié le 25 mars 2015 à 10:00 par Pierrick Arlot        Développement

Logo PolarSys

Créé fin 2012 au sein de la fondation Eclipse, le groupe de travail PolarSys, qui s’était fait jusqu’ici plutôt discret, annonce avoir bouclé ses cinq premières solutions open source de développement et d’ingénierie système dédiés à l’embarqué critique dans des domaines comme la Défense, l’aéronautique ou les infrastructures de télécommunication. « PolarSys est piloté par des entreprises utilisatrices qui souhaitent disposer d’alternatives aux outils propriétaires avec un support et une maintenance sur dix, vingt, voire quarante ans, rappelle Gaël Blondelle, directeur de la fondation Eclipse en charge du développement de l’écosystème open source en Europe. Mais ce groupe de travail, où émargent des sociétés comme Airbus, Ericsson ou Thales, est plus qu’un superviseur de projets open source. Son but est véritablement de proposer des solutions avec des services associés (documentation, marketing, etc.) qui les rapprochent de produits commerciaux. »

Les cinq premiers outils proposés par PolarSys couvrent les phases clés du développement embarqué comme l’ingénierie système et logicielle, le développement logiciel proprement dit, la vérification et la validation. Fortement poussé par Thales et issu de l’atelier de modélisation graphique Melody, Capella est une solution d’ingénierie basée modèles qui s’avère adaptée aux architectures complexes. Porté par le CEA-List, Papyrus, pour sa part, est un outil de modélisation UML intégré à Eclipse qui supporte aussi les profils standard SysML pour la modélisation système et Marte pour la modélisation de systèmes temps réel embarqués. « C’est un outil qui est aujourd’hui stabilisé et qui est soutenu fortement depuis deux ou trois ans par Ericsson », précise Gaël Blondelle.
 
Troisième solution apportée par le groupe PolarSys, Titan, qui a bénéficié d'une contribution significative d’Ericsson, est un environnement de tests automatisés de 1,5 million de lignes de code compatible TTCN-3, conçu pour le développement de jeux de test, leur exécution et l’analyse des résultats. Basé sur l’IDE Eclipse CDT, l’environnement C/C++ for Embedded Linux, quant à lui, existait déjà dans l’arsenal de la fondation open source, mais est désormais devenu un produit « industriel ». Enfin, Trace Compass est un outil de visualisation et d’analyse de traces système et de fichiers de journalisation (log files).
 
« Le prochain objectif pour le groupe de travail PolarSys est la mise au point d’ici l’été 2015 d’un démonstrateur unifié réunissant tous les outils et solutions aujourd’hui disponibles », ajoute Gaël Blondelle. En 2015, PolarSys va aussi consacrer un effort particulier à compléter ce tableau avec ReqCycle, un outil d’ingénierie et de traçabilité des exigences piloté par Samares Engineering et Atos. A suivre donc !

Sur le même sujet