L'embarqué > Marchés > Rachat > Le groupe britannique Laird passe sous pavillon américain

Le groupe britannique Laird passe sous pavillon américain

Publié le 05 mars 2018 à 11:52 par Pierrick Arlot        Rachat Laird

Logo laird

Spécialiste, entre bien d’autres choses, des modules de connectivité radio, le groupe britannique Laird va passer sous pavillon américain. Le comité d’administration de la firme d’outre-Manche a accepté l’offre de rachat en numéraire du fonds d’investissement américain Advent International. Le montant de l’acquisition, qui devrait être finalisée au troisième trimestre 2018, est estimé à 1,2 milliard de livres sterling (1,35 milliard d’euros). On rappellera que c’est Advent International qui est intervenu en 2016 aux côtés de Bpifrance pour racheter les activités de sécurité de Safran en créant OT-Morpho (aujourd’hui Idemia).

Laird se définit comme une société technologique et d'ingénierie spécialisée dans les composants et solutions qui protègent les systèmes électroniques des interférences électromagnétiques et de l'excès de chaleur, ou qui offrent, à ces mêmes équipements, de la connectivité sans fil via des modules et des systèmes antennaires. En 2007, Laird avait acquis le fabricant américain de modules radio AeroComm. En 2012, le Britannique s'était offert Summit Data Communications, un fournisseur, lui aussi américain, de modules Wi-Fi à vocation industrielle. En 2015, Laird avait mis la main sur LSR, un spécialiste américain des modules et services RF, et sur Novero, entreprise allemande focalisée sur la télématique automobile. Le groupe d’outre-Manche, dont l'effectif s'élève à près de 10 000 personnes dans le monde, a réalisé un chiffre d’affaires de 936,6 millions de livres sterling en 2017 (1,05 milliard d’euros), contre 801,6 M£ en 2016, pour des pertes nettes de 164,4 M£.   

Sur le même sujet