L'embarqué > Logiciel > Plate-forme > Le gestionnaire de parcs M2M Matooma dispose désormais de son propre cœur de réseau sécurisé

Le gestionnaire de parcs M2M Matooma dispose désormais de son propre cœur de réseau sécurisé

Publié le 04 décembre 2015 à 10:54 par Pierrick Arlot        Plate-forme Matooma

MatooWan

Comme Frédéric Salles, son PDG, nous l’avait préannoncé en exclusivité en avril 2015, l’entreprise montpelliéraine Matooma, spécialisée dans la gestion de parcs de boîtiers M2M sans fil (et des cartes SIM associées), va lancer officiellement début 2016 son propre cœur de réseau sécurisé dédié aux objets connectés. Une infrastructure qui devrait permettre à la société française de gérer les connexions à des objets reliés par n’importe quel type de technologie radio (satellite, bandes ISM sous le gigahertz…) et non plus seulement par une infrastructure mobile de type 2G, 3G ou 4G.

Contraction de Matooma et de WAN (Wide Area Network), MatooWan, c’est son nom, a donc pour fonction principale d’agréger ces différents réseaux et d’harmoniser la gestion de l’ensemble des objets connectés, tout en garantissant la sécurité et la protection des données. Du coup, les informations émises par les dispositifs IoT et les équipements M2M seront véhiculées au travers du réseau MatooWan jusqu’au serveur du client, l’objectif pour la société française étant d’assurer une transmission sécurisée et maîtrisée de bout en bout et de rester neutre dans la gestion des données qui ne seront pas exploitées. Pour mettre en place cette solution et l’étendre au niveau international, Matooma s’est associé à de grands opérateurs comme les français Orange et SFR et le néerlandais KPN, ainsi qu’au spécialiste des modules radio, passerelles et plates-formes logicielles de gestion et de maintenance opérationnelle dans le nuage Sierra Wireless.

Selon la firme montpelliéraine, une dizaine d’entreprises ont déjà souhaité tester le réseau MatooWan à l’instar de MoveWork, société spécialisée en solutions de traçabilité et d'analyse de données pour les entreprises. « Nous collectons et traitons plus d'un million de données chaque jour, soit plus de 45 000 activités supervisées aux 4 coins de l'Europe quotidiennement, précise Patrick Tavaris, président de MoveWork. Nos enjeux futurs résident dans notre capacité à maîtriser les technologies de transport de ces données qui se multiplient. MatooWan est en ce sens une innovation qui va nous permettre d’étendre nos offres avec une plus grande diversité de données et une sécurité renforcée, sans que l’on ait à s’occuper de leur transport. »

Créé en juin 2012 et fort d’une effectif d’une trentaine de personnes, Matooma compte boucler son exercice 2015 sur un chiffre d’affaires de 3,4 millions d’euros.

 

 

Sur le même sujet