L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Le français Expemb se lance sur le marché des passerelles industrielles compatibles LoRa

Le français Expemb se lance sur le marché des passerelles industrielles compatibles LoRa

Publié le 01 mars 2016 à 11:19 par Pierrick Arlot        Sous-système

Le français Expemb se lance sur le marché des passerelles industrielles compatibles LoRa

Le français Expemb, spécialisé dans le développement à façon de systèmes embarqués et des logiciels associés, a profité d’Embedded World 2016 pour faire son entrée sur le marché des passerelles IoT et M2M compatibles avec le procédé de communication radio longue portée et basse consommation (LPWA) LoRa. Un marché où se sont déjà positionnées d’autres firmes hexagonales, le breton Kerlink en tête.

Membre de l’alliance LoRa, Expemb a dévoilé sur le salon une passerelle industrielle modulaire (référencée SGWMC-X86LR-12132), basée sur un module processeur Qseven Atom Bay Trail (mono ou multicœur), dotée de trois liens différents pour sa connexion aux cœurs de réseau (Ethernet PoE+, Wi-Fi ou 3G/4G) et équipée d’une petite carte radio LoRa d’origine IMST embarquant un circuit SX1301 de Semtech. La connectivité locale est assurée via deux ports USB, un port série, huit GPIO et une interface Bluetooth. Toutes les options peuvent être gérées à travers un menu intuitif de configuration s’exécutant sur un serveur Web enfoui.

Selon Expemb, les performances de l’Atom Bay Trail, associées à une capacité mémoire qui peut atteindre jusqu’à 4 Go de RAM et 128 Go de flash, permettent de s’accommoder de n’importe quel projet de type « fog computing ». Un concept qui vise à répartir les ressources de calcul, de gestion des données, de contrôle/commande et de stockage au plus près des équipements connectés, et notamment dans les passerelles placées en bordure de réseaux M2M ou IoT.

D’ores et déjà disponible et présentée en boîtier IP32 à refroidissement passif, la passerelle LoRa d’Expemb cible plus particulièrement les opérateurs privés souhaitant déployer rapidement leurs propres infrastructures LoRa sécurisées. « Nous avons lancé le développement de notre passerelle en septembre 2015 avec l’objectif de proposer une plate-forme flexible dans sa configuration et ouverte au niveau logiciel, nous a précisé Jean-Christian Rerat, CEO et fondateur d’Expemb. Embarquant un Linux Yocto maison, la plate-forme peut sans problème héberger les piles LoRaWAN d’Actility ou les couches logicielles IoT Gateway (Moon Island) de Wind River/Intel. »

Rappelons que la société Expemb est la maison mère de Tokhatec, spécialisée dans la conception de systèmes embarqués basés sur le concept de module processeur.

Sur le même sujet