L'embarqué > Normes & spécifications > Architecture > Le framework open source AllJoyn prend le pouls des dispositifs de santé personnels connectés

Le framework open source AllJoyn prend le pouls des dispositifs de santé personnels connectés

Publié le 08 mars 2016 à 12:00 par Pierrick Arlot        Architecture

Le framework open source AllJoyn prend le pouls des dispositifs de santé personnels connectés

Créée en décembre 2013 sous l’impulsion de Qualcomm, l’alliance AllSeen, qui cherche à promouvoir au travers du projet open source AllJoyn une réelle interopérabilité entre dispositifs, systèmes et services connectés à l’Internet des objets, vient de signer un accord de partenariat avec l’organisme PCHA (Personal Connected Health Alliance). Depuis 2014, cet organisme a pris sous son aile la Continua Health Alliance qui publie des directives de conception (Design Guidelines) censées assurer une connectivité plug and play et de bout en bout dans le domaine des équipements personnels dédiés au marché de la santé connectée.

Dans le cadre de leur partenariat, les deux organisations – qui comptent un certain nombre de membres communs comme Philips, IBM, Qualcomm et Panasonic – vont œuvrer à ce qu’un éventail plus large de produits IoT puissent s’interconnecter et communiquer simplement et en toute sécurité dans des environnements personnels de télésanté et que ces derniers puissent s’intégrer à l’Internet des objets pris dans sa globalité et dans son concept générique d’interopérabilité. « Notre association, qui s’est déjà engagée dans des relations fortes avec des organismes tels que les alliances EnOcean ou ULE, a vocation à forger des partenariats symboliques avec des entités qui promeuvent des technologies ouvertes et complémentaires au framework AllJoyn, notamment sur des secteurs d’activité spécifiques qui ne peuvent qu’élargir les opportunités de croissance pour nos membres », a indiqué Philip DesAutels, directeur senior IoT de l’alliance AllSeen (et de la fondation Linux).

Sur le même sujet