L'embarqué > Matériel & systèmes > Objet de la semaine > Le feu arrière connecté sur un casque de moto vise à sauver des vies

Le feu arrière connecté sur un casque de moto vise à sauver des vies

Publié le 06 janvier 2017 à 12:22 par François Gauthier        Objet de la semaine

Le feu arrière connecté sur un casque de moto vise à sauver des vies

Dans le flot d’annonces d’objets connectés qui a submergé le CES 2017 (qui se tient jusqu'au 8 janvier à Las Vegas), le système d’alerte lumineuse à insérer sur des casques de moto conçu par la toute jeune société française Cosmo Connected dénote. Car, au-delà de l’aspect parfois gadget de la plupart des objets bruyamment présentés sur le salon, le feu stop conçu par Cosmo allie et combine diverses technologies embarquées pour créer un objet original dont l’impact en termes de sécurité pour tous les conducteurs de deux roues (y compris les cyclistes du dimanche), à titre privé ou professionnel, pourrait être fort bénéfique. La proposition de Cosmo est un feu rouge amovible qui se clipse à l’arrière d’un casque de moto.

Lorsque le véhicule ralentit, le feu s’allume de manière indépendante, avant même que le conducteur actionne ses freins (avec l’activation classique du feu arrière de la moto). Et ce grâce à un accéléromètre embarqué. Une des originalités du système, pour lequel plusieurs brevets ont été déposés, est l’algorithme développé qui assure un déclenchement très précis de l’alerte lumineuse en fonction du comportement du deux roues et de son conducteur.

Le système d’un poids de 150 grammes, doté de 12 LED rouges, s’accroche sur le casque via un socle aimanté et se connecte via un lien sans fil Bluetooth à un smartphone. C’est à ce niveau que le second étage de sécurité s’active. Toujours grâce aux signaux recueillis par un accéléromètre, combinés à ceux d’un gyroscope en cas de chute, une alerte est envoyée au smartphone, lui-même relié à des numéros de téléphone pré-enregistrés qui se déclenchent alors automatiquement. Le lieu de l’accident est aussi enregistré grâce à un GPS intégré. L’application pour mobile mise au point par Cosmo Connected peut même aller plus loin en stockant des données vitales liées au conducteur : groupe sanguin, traitements médicaux en cours… On se rapproche ici de la philosophie mise en place par la Communauté européenne avec le système eCall (qui va devenir obligatoire) pour accélérer et optimiser l’arrivée et le travail des secours en cas d’accident de voiture.

Le feu arrière de Cosmo Connected peut en outre être activé dans des modes plus statiques comme l'allumage continu en cas de brouillard ou alternatif (warning) pour indiquer un danger, avec toutefois dans ce cas l’inconvénient d’une autonomie des batteries intégrées plus faible.

Pour assurer le développement de son produit unique et prometteur, Cosmo Connected va lancer au mois de mars prochain une campagne de financement participatif, avec un prix de vente du feu annoncé à 99 euros. Au-delà des motos, tous les cas d’usage avec un casque peuvent aussi être envisagés avec ce feu arrière de freinage connecté : ski, vol à voile, bateau…

Sur le même sujet