L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Le fabricant français de processeurs Kalray va lever au moins 43,5 millions d’euros en Bourse

Le fabricant français de processeurs Kalray va lever au moins 43,5 millions d’euros en Bourse

Publié le 11 juin 2018 à 11:39 par Pierrick Arlot        Conjoncture Kalray

Kalray

L’introduction en Bourse de la société Kalray, spécialiste des processeurs massivement parallèles pour l’embarqué critique, l’automobile et les centres de données, va être couronnée de succès. Selon les informations fournies par l’entreprise grenobloise, Kalray va réussir à lever 43,5 millions d’euros sur le marché d’Euronext Growth, un montant qui pourrait in fine s’élever à 50 millions d’euros si certains mécanismes boursiers sont mis en œuvre. Ce qui en ferait la plus importante introduction en Bourse (IPO, Initial Public Offering) depuis la création d’Euronext Growth à Paris en 2005 (sous le nom d’Alternext).

Cette levée de fonds doit permettre à la société d'atteindre un objectif très ambitieux (un chiffre d’affaires supérieur à 100 millions d’euros en 2022) et d’accélérer sur deux marchés qu’elle considère clés : les centres de données et les voitures intelligentes. Dans ce cadre, Kalray compte sur la montée en puissance, dès 2019, du déploiement commercial à grande échelle de produits utilisant ses processeurs capables d’analyser à la volée et de manière intelligente des flux massifs d’informations, de réagir et de prendre des décisions en temps réel.

« Les fonds levés vont nous permettre de financer la feuille de route technologique de nos prochaines générations de processeurs intelligents, en particulier notre 3e génération Coolidge et ce dès 2019 », a précisé Eric Baissus, président du directoire de Kalray. Sur le marché du véhicule intelligent où la pépite française devra se confronter à des géants comme Intel, Qualcomm, Nvidia ou Renesas, le processeur de Kalray est aujourd’hui en phase d’évaluation chez cinq constructeurs parmi le top 10 mondial et est notamment intégré dans le projet définissant la nouvelle architecture électronique de tous les véhicules d’un constructeur figurant dans le top 3 mondial, précise encore la société grenobloise.

Compte tenu du prix d’introduction en Bourse de 22 euros par action, la capitalisation boursière de Kalray devrait être de l’ordre de 95,4 millions d’euros à l’issue de l’opération.

Sur le même sujet