L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Le coût des modules radio de connexion au réseau Sigfox chute à deux dollars

Le coût des modules radio de connexion au réseau Sigfox chute à deux dollars

Publié le 08 novembre 2016 à 10:12 par Pierrick Arlot        Sous-système Sigfox

Logo Sigfox

Deux dollars pour les modèles dédiés au marché européen, trois dollars pour leurs homologues réservés à l’Asie et au continent américain. Tels sont les coûts affichés par les plus récents des modules radio de connexion au réseau de Sigfox, l’opérateur focalisé sur les marchés de l’Internet des objets et du M2M. Des prix que la société toulousaine présente comme vingt fois moins élevés que ceux des modules cellulaires LTE et cinq fois plus accessibles que ceux des modèles compatibles avec des technologies LPWA (Low Power Wide Area) concurrentes. De quoi, selon Sigfox, accélérer la croissance du marché des solutions LPWA, amené à progresser de 90% par an et estimé à 24,5 milliards de dollars d’ici à 2021.

Pour atteindre un coût aussi faible, Sigfox assure avoir travaillé avec certains partenaires de son écosystème afin d’optimiser tous les aspects de la conception jusqu’au niveau du silicium, sachant que les spécifications du module sont accessibles sans redevances. Parmi les premières sociétés à proposer des modules Sigfox à très faible coût figurent notamment le coréen Wisol, qui livre déjà des échantillons architecturés autour d’un SoC d’ON Semiconductor et qui prévoit la mise en production de volume en décembre 2016. Le taïwanais InnoComm, quant à lui, prévoit d’échantillonner en janvier 2017 des modules radio Sigfox basés sur des émetteurs/récepteurs NXP pour une production de masse en mars 2017.

L’opérateur anticipe par ailleurs la disponibilité pour début 2017 de modules bas coût combinant le protocole Sigfox avec d’autres technologies de connectivité complémentaires comme Wi-Fi ou Bluetooth. Le Toulousain rappelle que le réseau Sigfox couvre aujourd’hui 24 pays, nombre qui devrait être porté à plus de 60 d’ici à 2018.

Sur le même sujet