L'embarqué > Marchés > Perspective > Le coût de connexion comptera pour moins de 50% des revenus M2M des opérateurs mobiles en 2016

Le coût de connexion comptera pour moins de 50% des revenus M2M des opérateurs mobiles en 2016

Publié le 05 mars 2014 à 11:36 par Pierrick Arlot        Perspective

Le coût de connexion comptera pour moins de 50% des revenus M2M des opérateurs mobiles en 2016

Selon la société d’études Analysys Mason, les opérateurs mobiles sont aujourd’hui menacés par la stagnation ou le recul des coûts de connectivité facturés à leurs clients M2M, phénomène généré par la maturation du marché et une concurrence accrue. Pour contrer cette tendance, ils ont entamé une montée dans la chaîne de valeur et tendent inexorablement à proposer des solutions M2M de bout-en-bout plutôt que d’offrir la simple connectivité sans fil. D’autant que sur ce dernier créneau apparaissent des opérateurs mobiles virtuels (MVNO) dédiés M2M, des fournisseurs de connexions satellite et de nouveaux entrants qui proposent des connexions dédiées non cellulaires (Sigfox par exemple).

Les offres M2M des opérateurs mobiles traditionnels s’orientent donc de plus en plus vers des solutions qui combinent la connectivité avec des produits logiciels et matériels issus de partenaires clés, d’intégrateurs système ou de développeurs d’applications, constate Analysys Mason. Ainsi dix opérateurs d’envergure mondiale interrogés par la société d’études ont indiqué que les services non liés à la connectivité compteront dès 2016 pour plus de la moitié du chiffre d’affaires moyen par connexion (ARPC) généré par les applications M2M. Ce pourcentage devrait passer de seulement 21% au troisième trimestre 2013 à 53% au troisième trimestre 2016. La connectivité restera toutefois la brique prépondérante du chiffre d’affaires M2M des opérateurs mobiles (voir illustration ci-dessous). La part liée aux services M2M applicatifs devrait, quant à elle, progresser de 13% à 32% dans le même laps de temps.

Sur le même sujet