L'embarqué > Marchés > Rachat > Le concepteur d’antennes pour applications sans fil Ethertronics est absorbé par l’américain AVX

Le concepteur d’antennes pour applications sans fil Ethertronics est absorbé par l’américain AVX

Publié le 04 janvier 2018 à 10:43 par Pierrick Arlot        Rachat Ethertronics

Logo AVX

Le fournisseur américain de circuits électroniques passifs et de produits d’interconnexion AVX a signé un accord définitif de rachat de son compatriote Ethertronics, une entreprise créée en 2000 par le Français Laurent Desclos et spécialisée dans les solutions d’antennes actives et passives pour dispositifs sans fil à large bande et multibande dans les domaines de la téléphonie mobile, du Wi-Fi, de la Défense, de l’aérospatial, du médical et de l’Internet des objets.

Selon les termes de l’accord, le montant de l’acquisition est estimé à 142 millions de dollars payés en numéraire.

Les solutions intégrées d'Ethertronics sont conçues à l'aide d'une technologie brevetée de dipôle magnétique isolé (IMD) qui permet de confiner les courants électromagnétiques sur l'élément d'antenne de façon à garantir une meilleure isolation, et donc de maximiser la couverture réseau et de réduire la taille des antennes et les niveaux des émissions. Détentrice de plus de 200 brevets, la société est établie en Chine, en Corée du Sud, au Vietnam, en France, à Taïwan et aux Etats-Unis où se répartissent la R&D, la production et les ventes.

Lors de sa dernière année fiscale close le 31 décembre dernier, Ethertronics, qui emploie quelque 700 personnes (dont 120 impliquées dans le développement de produits), a généré un chiffre d’affaires de l’ordre de 90 millions de dollars. « L’arrivée d’Ethertronics dans le giron d’AVX est une opportunité stimulante pour nous au moment où notre société étend son offre de produits électroniques à de nouveaux domaines », a commenté John Sravis, président et CEO d’AVX. Lors de sa dernière année fiscale, close le 31 mars 2017, AVX a réalisé un CA de 1,311 milliard de dollars (+9,73% par rapport aux douze mois précédents) pour un bénéfice net de 126 millions de dollars.

 

Sur le même sujet