L'embarqué > Matériel & systèmes > Objet de la semaine > Le bracelet sans contact devient titre de transport à l’occasion de l’Euro 2016

Le bracelet sans contact devient titre de transport à l’occasion de l’Euro 2016

Publié le 10 juin 2016 à 07:57 par Pierrick Arlot        Objet de la semaine Gemalto

bracelets Keolis

En matière d’innovations charmantes, l’Euro 2016 n’est pas seulement l’occasion pour les éboueurs de laisser les poubelles mûrir au soleil ou pour les gars de la SNCF de laisser les supporters se rendre à pied au stade. Alors que la Coupe d’Europe de football s’apprête à faire hurler les fans du ballon rond dans tout l’Hexagone, Gemalto, le spécialiste de la sécurité numérique, annonce le premier déploiement mondial d’un titre de transport sous la forme d’un bracelet sans contact, et ce en coopération avec Keolis Lille, l’opérateur de transports en commun de la capitale des Hauts-de-France.

L’utilisation de ces bracelets permettra de fluidifier les déplacements des voyageurs au sein et aux alentours de la ville de Lille, qui accueillera cet été six matchs de l’Euro 2016, et potentiellement jusqu’à 300 000 visiteurs supplémentaires. Le trafic sur le réseau de transport exploité par Keolis Lille devrait donc fortement augmenter.

Dans la pratique, en présentant leur bracelet édition limitée « Partenaires des supporters » devant les lecteurs sans contact ad hoc, les utilisateurs pourront profiter simplement de l’ensemble des services de bus, de tramway et de métro de la métropole lilloise. L’idée sous-jacente étant d’encourager les supporteurs et les habitants à privilégier les transports en commun, et de faciliter leurs déplacements jusqu’au stade ou à la Fan Zone du centre-ville.

D’un point de vue technique, Gemalto fournit à Keolis Lille des bracelets sans contact Celego (nom identique à celui la carte sans contact que le groupe propose déjà depuis de nombreuses années pour les applications de transports), basés sur  la norme internationale de billettique sans contact Calypso, adoptée en France par le pass Navigo notamment. Selon le spécialiste de la sécurité numérique, ce dispositif électronique porté sur soi intègre un composant miniaturisé et sécurisé, s’appuyant sur le succès des solutions de billettique sans contact déjà déployées dans plus d'une centaine de villes à travers le monde.

« Gemalto est un partenaire de longue date avec qui nous avons déjà lancé la carte transport Pass Pass, a commenté Francine Velthuizen, directeur commercial et marketing de Keolis Lille. La technologie que nous déployons est une première mondiale dans le domaine des transports en commun. » Si les bracelets ont été lancés à l’occasion de la phase finale de l’Euro 2016, les voyageurs pourront toutefois, moyennant recharge, en bénéficier par la suite et sans limitation de durée sur l’ensemble du réseau lillois.

Sur le même sujet