L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Lattice simplifie l’interconnexion des liens série Mipi et des interfaces vidéo "historiques"

Lattice simplifie l’interconnexion des liens série Mipi et des interfaces vidéo "historiques"

Publié le 30 août 2017 à 14:48 par Pierrick Arlot        Composant  Lattice

Lattice CrossLink

L’industrie des terminaux mobiles, caractérisée par de forts volumes de ventes et des performances élevées, a généré le développement de composants vidéo (processeurs, afficheurs, capteurs) qui diffusent aujourd’hui sur les marchés de l’embarqué. Avec pour conséquence l’obligation pour les équipementiers d’établir des connexions entre les technologies Mipi (Mobile Industry Processor Interface) et des interfaces « historiques » utilisées par des afficheurs et des caméras divers et variés.

C’est justement pour répondre à ce besoin que Lattice Semiconductor, spécialiste des circuits programmables de connectivité, annonce la disponibilité de sept blocs d’IP modulaires pour ses FPGA de la famille CrossLink, adaptée aux marchés de l’électronique grand public, de l’industriel et de l’automobile. « Les utilisateurs nous réclament des FPGA dotés de fonctionnalités Mipi D-PHY afin de résoudre des problèmes complexes d’interfaçage vidéo, explique Tom Watzka, directeur marketing produit chez Lattice. Trop souvent, ils aboutissent à des impasses avec des solutions qui ne correspondent pas à leurs besoins en termes d’efficacité énergétique, de taille et de performance. »

Annoncés en mai 2016, les FPGA CrossLink ont justement été lancés par le fabricant de semi-conducteurs pour apporter des solutions ad hoc à un marché vidéo dynamique mais de plus en plus complexe, ajoute la société américaine.

Parmi les sept blocs d’IP lancés par Lattice pour les FPGA CrossLink, on notera un récepteur D-PHY CSI-2/DSI qui convertit les flux de données Mipi CSI-2/DSI en données parallèles ainsi qu’un émetteur D-PHY CSI-2/DSI qui réalise l’opération inverse. On rappellera que la spécification d’interface CSI-2 (Camera Serial Interface), conçue pour la connexion d’un processeur hôte à des sous-systèmes de capture d’images, s’appuie sur la couche physique D-PHY définie par l’alliance Mipi, à l’instar de la spécification d’interface DSI (Display Serial interface).

Lattice propose aussi un émetteur et un récepteur FPD-Link, un récepteur de capteur d’images SubLVDS ainsi que des convertisseurs Pixel-to-Byte et Byte-to-Pixel. En outre Lattice dispose d’un réducteur de bande passante Mipi DSI 1:2 qui, en combinant plusieurs des blocs d’IP précédents, permet, à partir d’un seul flux vidéo, de générer deux flux de données ou un flux de plus basse résolution.

Sur le même sujet