L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Lattice accélère l’intégration de capteurs d’image et d’afficheurs dans les systèmes de vision embarqués

Lattice accélère l’intégration de capteurs d’image et d’afficheurs dans les systèmes de vision embarqués

Publié le 01 octobre 2019 à 12:22 par Pierrick Arlot        Composant  Lattice

Lattice

Spécialiste des circuits logiques programmables à basse consommation, Lattice Semiconductor a commencé de livrer à des utilisateurs officiant dans les domaines de l’industriel et de l’automobile les premiers exemplaires de ses FPGA de la gamme CrossLinkPlus, destinés aux systèmes de vision embarqués compatibles avec l’interface Mipi D-PHY. Des circuits dont l’échantillonnage était initialement prévu au cours du quatrième trimestre 2019.

Les FPGA CrossLinkPlus ciblent les développeurs qui souhaitent améliorer l’expérience utilisateur en intégrant de multiples capteurs d’image et/ou afficheurs à leurs systèmes de vision embarqués tout en maintenant le coût système et la consommation électrique à des niveaux raisonnables. Les derniers-nés de Lattice affichent en conséquence une taille réduite (3,5 x 3,5 mm) et une bonne sobriété énergétique (< 300 µW en veille, 5 mW en mode actif) et se distinguent par des fonctions spécifiquement optimisées pour les applications embarquées de vision. On y trouve ainsi une interface Mipi D-PHY durcie, des entrées/sorties à haute vitesse pour la prise en charge d’interfaces comme Mipi CSI-2, Mipi DSI, OpenLDI et RGB, et une mémoire flash non volatile intégrée. La gamme CrossLinkPlus utilise cette mémoire flash pour assurer l’affichage instantané (afin de limiter au minimum des artéfacts visuels qui nuisent à l’expérience utilisateur) et la reprogrammation flexible des composants in situ.

En outre, Lattice propose des blocs d’IP prêts à l’emploi et des conceptions de référence pour accélérer la mise en œuvre de fonctions améliorées de passerelle de conversion vers les capteurs et afficheurs (schéma ci-dessous), ainsi que d’agrégation et de fractionnement de l’affichage, une exigence que l’on retrouve dans des applications industrielles, automobiles, informatiques et grand public.

« L’utilisation du standard Mipi D-PHY dans de nombreuses applications, des écrans des équipements de contrôle industriel jusqu’aux caméras de sécurité avec intelligence artificielle, se banalise inexorablement, les OEM cherchant à capitaliser sur les économies d’échelle permises par l’écosystème Mipi, assure Peiju Chiang, directeur du marketing produit chez Lattice Semiconductor. Dans ce cadre, les FPGA CrossLinkPlus conjugue la flexibilité de programmation et la rapidité des traitements parallèles des FPGA avec des blocs matériels, des logiciels, des blocs d’IP prévérifiés et des conceptions de référence spécifiques aux applications de vision. Les OEM peuvent ainsi consacrer davantage de temps à bâtir des applications innovantes plutôt qu'à développer des fonctions standard qui n’offrent aucune différenciation vis-à-vis de la concurrence. »

Sur le même sujet