L'embarqué > Normes & spécifications > Architecture > La spécification PCI Express 5.0, qui double la vitesse du célèbre bus, a été publiée

La spécification PCI Express 5.0, qui double la vitesse du célèbre bus, a été publiée

Publié le 03 juin 2019 à 10:25 par Pierrick Arlot        Architecture

PCI-SIG

Le groupement d’intérêt spécifique PCI (PCI-SIG) a annoncé le 29 mai la disponibilité de la spécification PCI Express 5.0 qui porte la vitesse du vénérable bus d’entrées/sorties à 32 gigatransferts par seconde par lien unidirectionnel (contre 16 GT/s pour le PCIe 4.0) tout en maintenant des caractéristiques de basse consommation et la rétrocompatibilité avec les générations précédentes. Les membres de l’organisme industriel peuvent d’ores et déjà télécharger la spécification complète de ce standard qui vise à satisfaire les besoins à venir d’applications à hautes performances comme l’intelligence artificielle, l’apprentissage automatique, les jeux, la vision artificielle, le stockage et les équipements réseau.

« Les nouvelles applications qui manipulent des masses importantes de données exigent des niveaux de performances jamais atteints, souligne Al Yanes, le chairman et président du PCI-SIG. Nous avons réussi à boucler la spécification PCIe 5.0 en seulement dix-huit mois grâce à l’engagement de nos membres. L’architecture PCIe continuera de se poser encore longtemps comme un standard de facto pour les entrées/sorties à hautes performances. » 

En vingt-sept ans, la bande passante crête du célèbre bus d’entrées/sorties est passée de 133 Mo/s, pour la première version 32 bits parallèle, à 32 Go/s, pour la version 4.0 dans une configuration série à seize liens, soit une multiplication par un facteur 240. La spécification PCIe 5.0 double encore cette valeur à 64 Go/s en unidirectionnel, soit 128 Go/s en bidirectionnel.

La nouvelle version du PCI Express implémente en particulier des modifications électriques afin d’améliorer l’intégrité du signal et les performances mécaniques des connecteurs. Elle spécifie également un nouveau connecteur rétrocompatible en termes de compatibilité électromagnétique (CEM) pour les cartes d’extension. La rétrocompatibilité est par ailleurs maintenue avec les versions PCIe 4.0, 3.x, 2.x et 1.x.

A l’époque où les travaux sur le PCIe 5.0 avaient été lancés par le PCI-SIG, plusieurs sociétés avaient annoncé leur soutien à l’évolution du standard à l’instar d’Amphenol, Cadence, Diodes, Granite River Labs, Mellanox (en cours de rachat par Nvidia), Mentor, Mobiveil, Nvidia, NXP, One Stop Systems, PLDA, Synopsys et Tektronix.

Sur le même sujet