L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > La société française SiPearl va concrétiser et commercialiser le processeur européen EPI

La société française SiPearl va concrétiser et commercialiser le processeur européen EPI

Publié le 22 janvier 2020 à 12:55 par François Gauthier        Composant

Sipearl EPI

Basée à Maisons-Laffitte et dirigée par Philippe Notton, la toute jeune société SiPearl créée en juin 2019 a pour ambition de développer et de commercialiser la prochaine génération de processeurs à forte puissance de calcul et basse consommation issue du projet européen EPI (European Processor Initiative). Ce projet a pour objectif principal de concevoir une nouvelle famille de circuits basse consommation pour les calculs de très haute performance (traitement de masses de données, automobile, etc.) (lire notamment notre article ici).

Lancé officiellement en décembre 2018 et regroupant 26 entreprises et organisations issues de 10 pays européens, l’EPI est un élément très important de la stratégie européenne Exascale, du nom du futur supercalculateur européen. Dans ce cadre, les technologies matérielles issues des sociétés Arm, Kalray et du consortium RISC-V sont ou seront intégrées aux architectures mises en œuvre au sein du projet EPI. 

Pour le moment, l’offre de SiPearl est destinée à favoriser l’essor du marché européen du calcul haute performance (High Performance Computing, HPC), notamment pour les applications de simulation, de modélisation scientifique et d’ingénierie, et ce pour des domaines stratégiques comme l’intelligence artificielle et la mobilité connectée. Les microprocesseurs que compte développer SiPearl seront donc destinés à amener le calcul haute performance vers l’exascale, mais aussi à permettre aux start-up de l’intelligence artificielle de développer leurs solutions propriétaires avec des coûts de licence limités et à favoriser le déploiement de la mobilité connectée dans l'automobile, via un traitement sécurisé des données depuis le véhicule vers le monde extérieur.

« En apportant grande puissance de calcul, efficacité énergétique et sécurité, l’offre que nous développons avec l’appui des membres de l’EPI permettra à l’Europe d’acquérir son indépendance et d’assurer sa souveraineté technologique sur le marché du calcul haute performance qui est devenu l'une des clés de la croissance économique », assure Philippe Notton, le président de SiPearl.

Sur le même sujet