L'embarqué > Logiciel > Algorithmes > La reconnaissance faciale 3D se prépare à intégrer tout type de dispositif grand public ou professionnel

La reconnaissance faciale 3D se prépare à intégrer tout type de dispositif grand public ou professionnel

Publié le 01 juillet 2019 à 09:05 par Pierrick Arlot        Algorithmes

ams-Megvii

Le fabricant autrichien de capteurs hautes performances ams vient de signer un accord de partenariat avec la société chinoise Megvii, créée en 2011 et spécialiste de l’intelligence artificielle, afin de développer et de promouvoir des solutions de reconnaissance faciale 3D plug-and-play, intégrables dans n’importe que type d’objet intelligent grand public ou professionnel. L’objectif annoncé des deux larrons est de lancer sur le marché le premier système de reconnaissance faciale sur étagère pour applications de la maison connectée, de la distribution de détail, du bâtiment intelligent et de sécurité qui soit complètement indépendant du smartphone de l’utilisateur.

De fait, les propriétaires de téléphones mobiles, tout du moins dans certaines contrées, ont rapidement adopté ce type de reconnaissance comme moyen simple d’authentification, notamment pour des raisons de sécurité. Selon ams, les fabricants d’autres types de produits souhaitent désormais bénéficier de la facilité d’usage et de la sécurité associées à la reconnaissance faciale.

Les deux partenaires, qui ont déjà travaillé ensemble sur une offre complète pour smartphones, souhaitent désormais étendre leur collaboration à une solution qui sera compatible avec un plus large éventail de processeurs d’application issus de multiples fabricants et qui permettra d’implémenter la reconnaissance faciale dans des systèmes embarqués comme les serrures connectées, les terminaux de paiement et les équipements de contrôle d‘accès.

Cette solution en cours de développement devrait être disponible d’ici à la fin de l’année. Elle associera les modules d’émission VCSEL (Vertical Cavity Surface Emitting Laser, diode laser à cavité verticale émettant par la surface) d’ams au logiciel de cartographie en profondeur (depth mapping) et de reconnaissance faciale de Megvii. Elle pourrait être la première solution 3D stéréo active dotée de performances très robustes dans des conditions de luminosité indoor et outdoor.

Sur le même sujet