L'embarqué > Marchés > Conjoncture > La plate-forme d’ingénierie collaborative Kicklox lève 1,1 million d’euros

La plate-forme d’ingénierie collaborative Kicklox lève 1,1 million d’euros

Publié le 23 avril 2018 à 11:33 par Pierrick Arlot        Conjoncture

Kicklox-Izitron

Deux ans après sa création et après une première levée d'amorçage fin 2016 pour un montant de 392 000 €, Kicklox, dont L’Embarqué a tracé un portrait détaillé en octobre 2017 et qui a développé une plate-forme d’ingénierie collaborative, a finalisé une nouvelle levée de fonds d’1,1 million d’euros. Cette somme a été apportée par l’investisseur historique de Kicklox, Maurice Ricci - le président-directeur général et fondateur d’un grand groupe d’ingénierie et de conseil en technologies -, auquel se sont jointes deux institutions financières.

La start-up parisienne, qui aide les entreprises à réaliser leurs projets de R&D grâce à sa communauté d’ingénieurs et de talents, a pour ambition de s’imposer comme une référence sur le marché de l’ingénierie et du conseil en technologies. Selon la jeune pousse, la plate-forme Kicklox, avec le soutien répété d’un entrepreneur de renom, apporte la preuve de la pertinence de ce modèle innovant et disruptif sur le marché traditionnel de l’ingénierie.

Grâce à cet apport financier, Kicklox prévoit d’accélérer le développement de son activité en France en attirant de nouveaux clients, grands groupes et PME, sur de nouveaux projets, l’idée étant également de renforcer son image de marque pour accroître et fidéliser sa communauté, et de multiplier les événements et partenariats dans le secteur.

La levée de fonds doit également permettre à la start-up d’accélérer l’amélioration de la plate-forme, avec une V3 en préparation. La V2, mise en ligne en septembre 2017, avait notamment permis d’améliorer l'algorithme de recherche de correspondances (matching) entre entreprises et candidats et de lancer un nouveau moteur de recherche. Kicklox compte cette fois-ci travailler sur l’architecture du site pour pouvoir cibler les plates-formes de grandes entreprises, en optimisant les parcours pour être toujours plus agile et améliorer l’expérience client. La plate-forme dans sa version 3 proposera également de nouvelles fonctionnalités clés par l’intégration de l’intelligence artificielle (apprentissage automatique et Big Data) à ses services, précise la société.  

Enfin, Kicklox devrait amorcer une nouvelle levée de fonds fin 2018 pour cette fois-ci se développer à l’international, en Europe puis dans le monde. La plate-forme de la start-up compte aujourd’hui plus de 500 clients – dont Thales, Nokia, Airbus et PSA par exemple – et plus de 15 000 ingénieurs et talents technologiques actifs.

Sur le même sujet