L'embarqué > Matériel & systèmes > Objet de la semaine > La lampe de bureau se convertit aux bienfaits du Li-Fi et offre une connexion Internet à 200 Mbit/s

La lampe de bureau se convertit aux bienfaits du Li-Fi et offre une connexion Internet à 200 Mbit/s

Publié le 02 février 2018 à 07:18 par Pierrick Arlot        Objet de la semaine Oledcomm

Oledcomm

Avec sa lampe de bureau à LED MyLiFi, la société française Oledcomm (à laquelle L’Embarqué a consacré un portrait détaillé de start-up en avril 2013) a décroché la timbale à l’occasion du CES 2018. Doublement primé par des CES Innovation Awards dans les catégories Tech for a Better World et Smart Cities, MyLiFi offre une connexion Internet à haut débit via la modulation des signaux lumineux, connexion qui s’avère à la fois inoffensive d’un point de vue électromagnétique (pas d’ondes radio ici) et sécurisée. De fait, les signaux ne sont reçus que par le terminal placé sous le cône de lumière et ils sont convertis en données par une clé USB Li-Fi connectée audit terminal. Impossible dès lors de pirater la connexion Internet sans directement attaquer le pare-feu dans le cadre d’une utilisation en entreprise par exemple…

Cette technologie, dont Suat Topsu, le président d’Oledcomm, fut l’un des artisans dès 2005, était jusqu’à présent essentiellement appliquée à des usages B2B, explique la société française, comme le guidage des aveugles dans les transports en commun, la transmission des informations médicales dans un hôpital ou la mesure des temps de parcours dans les allées d’un supermarché. Avec MyLiFi, le Li-Fi pousse donc les portes du foyer et des entreprises pour offrir une connexion Internet inédite, assure Oledcomm. Et ce avec un débit intéressant. De fait le débit moyen offert par MyLiFi serait de 23 Mo/s, une valeur plus élevée que le Wi-Fi, assurant ainsi une très faible latence (ou « ping » qui est le temps d’un aller-retour entre un navigateur et le serveur qui lui répond). Une caractéristique qui séduira les fans de jeux en ligne parfois embarrassés par le manque de réactivité du Wi-Fi.

Par ailleurs, les lampes MyLiFi, qui sont alimentées par leur port Ethernet, peuvent être pilotées par une application Web et smartphone qui offre la possibilité de choisir les moments connectés et permet donc aux familles d’organiser leurs plages de déconnexion. Conçue et fabriquée en France et disponible dans l’Hexagone depuis le mois de janvier, la lampe MyLiFi est équipée d’une ampoule LED dont la température de couleur et l’intensité lumineuse sont contrôlables ; elle ne consomme que 13,5 W, contre 20 W pour un routeur Wi-Fi.

Sur le même sujet