L'embarqué > Normes & spécifications > Communication > La bande des 700 MHz est accordée aux services mobiles large bande au niveau mondial

La bande des 700 MHz est accordée aux services mobiles large bande au niveau mondial

Publié le 24 novembre 2015 à 11:43 par Pierrick Arlot        Communication

La bande des 700 MHz est accordée aux services mobiles large bande au niveau mondial

Dans le cadre des travaux de la Conférence mondiale des radiocommunications (CMR-15) qui se tient du 2 au 27 novembre à Genève, décision a été prise d’accorder la bande des 700 MHz (694-790 MHz), bande de fréquence dite du « second dividende numérique », aux télécommunications mobiles large bande (IMT) dans la zone Europe, Afrique, Moyen-Orient et Asie centrale. Une décision similaire avait déjà été prise lors de la CMR-07 pour les régions Amériques et Asie-Pacifique.

Pour l’UIT (Union internationale des télécommunications), la mise en œuvre du dividende numérique pourra être désormais menée de manière harmonisée à l’échelle mondiale. « L'harmonisation de la bande de fréquences 694-790 MHz à l'échelle mondiale, conformément à la décision prise par la CMR-15, va donner aux équipementiers et aux opérateurs mobiles la possibilité de fournir des services mobiles large bande à un coût abordable dans des zones actuellement mal desservies », a déclaré François Rançy, directeur du bureau des radiocommunications de l'UIT.

On rappellera que la France n’a pas attendu cette décision pour transférer aux opérateurs mobiles la bande des 700 MHz. L’Arcep, l’autorité de régulation des télécoms à laquelle ont été attribuées de manière exclusive les fréquences 703-733 MHz et 758-788 MHz pour les services mobiles, les a mises aux enchères il y a quelques semaines. Orange et Free Mobile y ont décroché chacun deux blocs de 2 x 5 MHz, tandis que Bouygues Telecom et SFR en ont remporté chacun un. Les fréquences décrochées par les quatre opérateurs devraient être libérées progressivement sur le territoire français entre avril 2016 et juin 2019. Les enchères ont rapporté la bagatelle de 2,8 milliards d'euros à L'Etat.

La bande des 700 MHz, traditionnellement réservée à la radiodiffusion TV hertzienne, a pu être « libérée » grâce, notamment, au passage au tout MPEG-4 AVC en avril 2016 pour les services de télévision autorisés sur le réseau TNT (et non plus seulement les chaînes payantes et HD) et au retour à six multiplex TNT suite au « gain » spectral associé.


 

Sur le même sujet