L'embarqué > Marchés > Rachat > Kontron se renforce dans le domaine des réseaux définis par logiciel en rachetant Inocybe

Kontron se renforce dans le domaine des réseaux définis par logiciel en rachetant Inocybe

Publié le 23 août 2018 à 10:31 par François Gauthier        Rachat Kontron

Kontron Inocybe

Afin de renforcer son savoir-faire dans le domaine des technologies logicielles pour réseaux NFV (Network Functions Virtualization, virtualisation des fonctions réseau) et SDN (Software Defined Network, réseau défini par logiciel), la branche communication de l’allemand Kontron a réalisé cet été l’acquisition du canadien Inocybe pour un montant non divulgué. Fondé en 2005 et basé à Montréal, Inocybe est un fournisseur de technologies réseau SDN en open source, notamment de contrôleurs OpenDaylight SDN, fondés sur le projet open source collaboratif éponyme hébergé par la Linux Foundation. La société prône une approche d'abonnement de type SaaS avec sa plate-forme Open Networking (ONP) associée à des contrôleurs SDN conçus autour des technologies OpenDaylight et Open Networking dérivées d'autres projets open source tels qu'OpenSwitch, PNDA et ONAP.

Cette acquisition va permettre à Kontron d’atteindre, selon la société, deux objectifs stratégiques : le renforcement de ses offres NFV et SDN pour les fournisseurs de services de télécommunication et les câblo-distributeurs, et l’élargissement de la base d'utilisateurs clients d'un opérateur informatique sur lequel ils peuvent d'appuyer pour déployer une infrastructure cloud hybride avec des briques en open source pour l'Internet des objets et les villes intelligentes. Ces technologies seront agrégées avec le portefeuille Symkloud de solutions matérielles en open source de Kontron.

« La stratégie qui consiste à déployer du logiciel open source sur une base matérielle ouverte est de plus en plus utilisée par un large éventail de fournisseurs de services et d’opérateurs de clouds privés, à la fois pour les architectures de traitement et les infrastructures réseau, explique Robert Courteau, directeur général de Kontron pour le secteur des communications. Avec Inocybe, nous pouvons répondre aux deux scénarios. »

« Le déploiement de la 5G, de l’IoT et du cloud donne un élan considérable à la modernisation des réseaux pour répondre à la demande croissante de traitement des données en périphérie, commente de son côté John Zannos, le directeur général d’Inocybe. Dans ce cadre, les logiciels ouverts, comme le SDN, et le matériel ouvert apportent la vitesse et la flexibilité nécessaires aux fournisseurs de services. »

Selon ACG Research, le potentiel de l'open source sur le marché des fournisseurs de services de télécommunication devrait s'élever à 11 milliards de dollars d'ici à 2023. En outre, les revenus générés par l'open networking au niveau des centres de données et des entreprises, en particulier sur le segment des commutateurs Ethernet compatibles SDN, devraient atteindre 13,5 milliards de dollars d’ici à 2021, selon IHS Markit.

 

Sur le même sujet