L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Kalray porte l’OS temps réel compatible Posix du nippon eSOL sur son processeur "manycore"

Kalray porte l’OS temps réel compatible Posix du nippon eSOL sur son processeur "manycore"

Publié le 12 juillet 2019 à 09:50 par Pierrick Arlot        Composant  Kalray

eMCOS eSOL

Spécialiste des processeurs massivement parallèles pour l’embarqué critique, l’automobile et les centres de données, Kalray annonce la disponibilité du profil Posix du système d'exploitation temps réel eMCOS de l’éditeur japonais eSOL sur son processeur "manycore" MPPA. La solution combinée vise à répondre aux exigences de performances, de sûreté de fonctionnement et de sécurité des marchés automobile, industriel et médical.

La coopération des deux entreprises n’est pas nouvelle. Depuis 2015, le profil Core du RTOS eMCOS est disponible sur l’architecture MPAA et les deux sociétés sont membres fondateurs de la Fondation Autoware, créée fin 2018 pour promouvoir la collaboration open source pour la conduite autonome (lire notre article ici).

Le japonais eSOL est aujourd’hui reconnu comme un acteur important du marché de l’embarqué et notamment de l’automobile, grâce à sa contribution à l’initiative Autosar qui développe des architectures logicielles standardisées et ouvertes. L’éditeur asiatique est aussi présent sur les marchés du médical et de l’industriel. Selon Kalray, le partenariat avec eSOL doit permettre l’implémentation d’un large éventail d’applications sur les processeurs MPPA, et notamment des frameworks de contrôle/commande avancés tels que ROS (Robot Operating System) pour la robotique, Autoware pour les véhicules autonomes ou d’autres infrastructures logicielles embarquées.

Dans le détail, l’architecture à micronoyau distribué d’eSOL garantirait une utilisation optimale des processeurs à multiples cœurs comme le MPAA de Kalray. Si le profil eMCOS Core fournit une API Posix à contexte unique PSE51 pour le traitement parallèle à hautes performances, le profil eMCOS Posix, quant à lui, assure une prise en charge d’environnements Posix multiprocessus (PSE53) pour une plus grande intégration logicielle dans les configurations à plus grande capacité mémoire.

« Une technologie innovante comme l’architecture MPPA nécessite un environnement de développement tel qu’eMCOS Posix qui fournit un système d'exploitation temps réel complet, compatible Posix capable d’exécuter de multiples applications en parallèle, ce qu’exige la consolidation système massive en cours, tout particulièrement dans le domaine automobile », précise Stéphane Cordova, vice-président en charge de la division Embedded de Kalray. L’environnement eMCOS Posix doit en outre faciliter la transition des constructeurs et équipementiers automobiles de l’actuelle génération Bostan des processeurs MPAA vers la 3e génération à venir (Coolidge) et ce via la réutilisation des mêmes outils de développement d’applications.

Dans le cadre de leur collaboration, Kalray et eSOL vont également fournir des plates-formes logicielles compatibles Autosar (Classic et Adaptive) afin de faciliter l’agrégation d’un nombre toujours plus élevé de fonctions sur des systèmes bâtis sur le processeur MPAA, tout en respectant les contraintes d'isolation et de sûreté de fonctionnement.

Sur le même sujet