L'embarqué > Matériel & systèmes > Connectivité > IoT : Orange ouvre un réseau pilote LTE-M à Lille avant un lancement national à partir de fin 2018

IoT : Orange ouvre un réseau pilote LTE-M à Lille avant un lancement national à partir de fin 2018

Publié le 20 juin 2018 à 12:59 par Pierrick Arlot        Connectivité

lpwAN18

A l’occasion de la conférence LPWAN18 organisée par L’Embarqué à Paris hier 19 juin sur le thème des réseaux radio longue portée et basse consommation (LPWAN), Orange a dévoilé l’ouverture imminente d’un réseau pilote LTE-M sur l’agglomération lilloise avec plus d’une centaine de stations de base ad hoc. Ce réseau pilote, dont la mise en place est prévue jusqu’à la fin septembre, doit permettre aux entreprises de tester et de valider en situation leurs preuves de concept (POC), éventuellement mises au point avec le concours de l’opérateur dans le cadre de son Open IoT Lab. Sis à Châtillon, près de Paris, l’Open IoT Lab propose à des partenaires souhaitant développer des objets LTE-M des kits de démarrage, ainsi que des équipements réseau afin de tester la performance, le niveau de débit des données, la couverture et des fonctionnalités d’optimisation énergétique.

L’initiative lilloise d’Orange entre dans la stratégie globale de l’opérateur de déployer de façon progressive la technologie radio cellulaire LTE-M (LTE Cat-M1 dans le jargon 3GPP), adaptée au marché de l’Internet des objets. Une initiative qui a débuté en 2017 par la Belgique et l’Espagne (lire notre article ici) et qui donc gagne l’Hexagone cette année. « Après le réseau pilote à Lille, Orange va engager à partir du quatrième trimestre le déploiement et l’ouverture au niveau national de ses infrastructures LTE-M », a indiqué sur LPWAN18 Ronan Le Bras, Head of Technical Strategy d’Orange.

En France, l’opérateur disposera donc en parallèle d’infrastructures LTE-M et d’infrastructures LoRaWAN pour répondre aux différents cas d’usage de l’Internet des objets. « Le LTE-M s’adresse aux objets qui nécessitent plus de débit, plus de temps de réveil et plus de mobilité que ce que permet la technologie LoRa », a précisé Frédéric Dutronc, Innovative Product Manager d’Orange lors de la conférence.

Pour autant, Orange n’envisage pas pour le moment d’investir dans la technologie NB-IoT sur le territoire national (le NB-IoT étant le deuxième standard, avec le LTE-M, à avoir été avalisé par l’organisme de normalisation 3GPP). « Nous n’avons pas vocation à déployer du NB-IoT en France tant que nous ne nous trouverons pas en face de cas d’usage qui ne pourraient pas être résolus en LoRa ou en LTE-M », a affirmé Frédéric Dutronc. Notons toutefois qu’Orange Belgium propose outre-Quiévrain à la fois du LTE-M et du NB-IoT (mais pas de LoRaWAN, vu que deux opérateurs ont déjà déployé cette technologie en Belgique).

Sur le même sujet