L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > InvenSense associe traitement multicœur et détection de mouvements dans un SoC unique

InvenSense associe traitement multicœur et détection de mouvements dans un SoC unique

Publié le 08 janvier 2015 à 11:17 par Pierrick Arlot        Composant  InvenSense

Logo InvenSense

Fournisseur de capteurs acoustiques Mems et de circuits intégrés SoC de détection et de suivi de mouvements pour applications grand public et industrielles, l’américain InvenSense compte échantillonner au cours du premier semestre 2015 un circuit intégré de type SoC que la société présente comme le premier à associer, sur une même puce, traitement multicœur et détection de mouvements.

A ce titre, le circuit ICM-3060 combine un capteur Mems six axes (gyroscope et accéléromètre), un sensor hub à trois processeurs, de la mémoire flash et SRam ainsi qu’une structure logicielle, le tout dans un boîtier LGA aux dimensions particulièrement compactes (3 x 3 x 1 mm). Dans le détail, le sensor hub se décline autour d’un cœur de microcontrôleur ARM Cortex-M0 et de deux processeurs InvenSense dédiés à la fusion de capteurs et dévolus au traitement des tâches liées à la détection de mouvement (DMP3 et DMP4).

Le DMP3 décharge le Cortex-M0 des tâches liées à la détection de mouvements tandis que les capacités de traitement du DMP4 lui permettent de prendre à son compte des fonctions exigeantes en ressources de calcul, l’objectif étant de réduire drastiquement la consommation du circuit. En association avec le framework logiciel, le Cortex-M0 prend en charge, via un OS temps réel, la gestion des fonctions vitales du SoC et fournit une plate-forme « ouverte » programmable par l’utilisateur. La solution résultante permet alors l’acquisition et le traitement des données issues du capteur intégré et, éventuellement, de capteurs externes.

Selon InvenSense, le SoC ICM-30630 est compatible avec l’environnement Android Lollipop (Android 5.0) et d’autres systèmes d’exploitation et peut interopérer avec toute une gamme de processeurs d’application.

Rappelons qu'InvenSense a acquis en 2014 la société grenobloise Movea, spécialiste des technologies de fusion de données multicapteurs et de traitement des mouvements pour les appareils d'électronique grand public et le suivi d’activités physiques.

Sur le même sujet