L'embarqué > Logiciel > Développement > Internet des objets : ST abaisse le coût d’entrée des packs de développement pour applications LoRa

Internet des objets : ST abaisse le coût d’entrée des packs de développement pour applications LoRa

Publié le 21 octobre 2019 à 11:57 par Pierrick Arlot        Développement STMicroelectronics

STL32 LoRa Packs

Afin d’ouvrir à tous (entreprises de toutes tailles, concepteurs indépendants, amateurs éclairés, étudiants et écoliers) l’accès à la technologie de connectivité IoT longue portée et basse consommation LoRa, STMicroelectronics met sur le marché deux packs de développement de 99 dollars prêts à l’usage. Selon la société franco-italienne, ces deux kits fournissent une chaîne de développement LoRaWAN complète avec des cartes pour passerelle et nœud d’extrémité, logiciels de bas niveau et outils, le tout fondé sur les cartes d’évaluation STM32 Nucleo.

Les deux packs (l’un est adapté aux fréquences 868/915/923 MHz, l’autre aux bandes ISM situées au-dessous de 550 MHz) comprennent un logiciel pour passerelle propriétaire et le logiciel pour nœud d’extrémité I-Cube-LRWAN de ST. Les cartes sont fournies avec une antenne et un débogueur embarqué.

Dans le détail, la passerelle LoRa est bâtie sur une carte de développement STM32 Nucleo-144, la Nucleo-F746ZG en l’occurrence, architecturée comme son nom l’indique sur le microcontrôleur STM32F746ZGT6, les développeurs pouvant sans problème accéder aux broches du circuit au cours de la mise au point. Cette passerelle agit en tant que simple « packet forwarder » et permet aux données issues du nœud d’extrémité de rejoindre les serveurs réseau LoRaWAN. Dans ce cadre, ST a signé des accords avec des fournisseurs de serveurs réseau LoRaWAN comme Loriot, Actility et The Things Network pour que les utilisateurs puissent connecter leurs passerelles à des services de base gratuitement. Ils peuvent ainsi visualiser les données émises par les capteurs ainsi que les dispositifs de contrôle sur le tableau de bord myDevices Cayenne for LoRa IoT Builder.

Les nœuds d’extrémité, quant à eux, reposent sur la carte Nucleo-64 référencée Nucleo-L073RZ qui est architecturée autour du microcontrôleur à ultrabasse consommation STM32L073RZT6 et qui dispose d’un emplacement pour batterie.

Le pack pour fréquences ISM hautes P-Nucleo-LRWAN2 est fourni avec le module d’extension I-Nucleo-LRWAN1 conçu par USI qui associe un STM32L0 avec des capteurs ST (dont la boussole électronique Mems LSM303AGR, le capteur de pression LPS22HB et le capteur d‘humidité et de température HTS221). Le pack pour fréquence ISM basses P-Nucleo-LRWAN3 est proposé avec le module d’extension RHF0M003 de RisingHF, bâti sur un STM32L0 flanqué de l’accéléromètre LSMDS33D, du capteur de pression LPS22HB et du capteur d‘humidité et de température HTS221.

Les deux packs sont d’ores et déjà disponibles et les développeurs peuvent bénéficier de l’écosystème STM32 pour compléter leur projet avec une pile protocolaire LoRaWAN, des environnements de développement intégrés gratuits (comme Keil MDK-ARM) et des outils divers et variés comme l’outil de configuration et d’initialisation de microcontrôleur STM32CubeMX.

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée aux réseaux LPWAN : Embedded-LPWAN https://www.linkedin.com/showcase/embedded-lpwan/

 

Sur le même sujet