L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Intelligence artificielle, objets connectés, blockchain, trio de tête des innovations clés de 2018

Intelligence artificielle, objets connectés, blockchain, trio de tête des innovations clés de 2018

Publié le 15 janvier 2018 à 11:16 par Pierrick Arlot        Conjoncture

Kicklox

Quelles sont les tendances technologiques qui prendront réellement leur essor en 2018 et quels seront les secteurs les plus impactés ? Pour répondre à ces deux questions, la plate-forme d’ingénierie collaborative Kicklox.com (qui a fait l’objet d’un portrait de start-up détaillé en octobre 2017) a souhaité connaître l’opinion des ingénieurs qui, confrontés quotidiennement aux attentes des entreprises, sont les mieux placés pour livrer des prédictions fondées sur la demande des industriels.

Dans ce cadre, Kicklox a sondé les 10 000 ingénieurs et spécialistes technologiques qui composent à ce jour sa communauté d’experts et ce sont près de 500 répondants (freelances, bureaux d’études, entreprises de services du numérique, etc.) qui se sont exprimés pour partager leur vision de l’innovation en 2018.

Les répondants avaient à choisir parmi une sélection Kicklox de technologies ayant le vent en poupe. Selon eux, l’intelligence artificielle (27,9%), les objets connectés (20,5%) et la blockchain (17,2%) se détachent très largement des autres technologies proposées. Ces technologies transverses constituent indiscutablement le trio de tête des tendances stratégiques de l’innovation pour 2018.

Pour Kicklox, l’intelligence artificielle va prendre une place de plus en plus importante dans les projets d’ingénierie des prochaines années dans bon nombre d’industries. « Les avancées sont considérables et multiplient les domaines d’application, robots, voitures autonomes, algorithmes..., note Kevin Muller, CEO de Kicklox. L’adaptation des produits à cette technologie devient essentielle pour poursuivre l’évolution des entreprises et maintenir un niveau de compétitivité suffisant. Au-delà de l’application pour le client final, l’IA  trouve aussi sa place dans les processus de production où elle permet des gains de productivité, réduit le risque d’erreur et augmente les performances. »

Du côté des objets connectés, il est évident que leur développement, tant pour les particuliers que les entreprises, va continuer de connaître un essor considérable aussi bien en B2B qu’en B2C. « Les objets connectés comme les montres, les lunettes, les assistants intelligents se font leur place dans notre quotidien comme le prouvent la technologie Alexa embarquée dans les boîtiers Amazon Echo, ou la technologie Siri qui facilite notre quotidien dans le HomePod, confirme Kevin Muller. Ils deviennent aussi très présents dans les entreprises dans le but d’améliorer les performances. Mais ce qu’il ne faut pas oublier, c’est ce qui se cache derrière les objets connectés : les données ! C’est la collecte et l’exploitation de celles-ci qui permettront l’avènement de l’IoT et qui vont devenir centrales pour les entreprises. Autre sujet collatéral à prendre en compte : la cybersécurité ! N’oublions pas en fin 2016 l’attaque DDoS envers le fournisseur DNS Dyn aux Etats-Unis qui a provoqué le crash de sites comme Twitter, Netflix, Reddit, Etsy, Paypal, etc. Ce sont des centaines de milliers d’objets connectés qui avaient été utilisés comme botnets pour saturer le trafic. »

Enfin la blockchain transforme dès aujourd’hui de nombreux secteurs, et plus particulièrement la finance avec l’engouement pour les cryptomonnaies. « Ce système décentralisé est au cœur de toutes les convoitises, et cet intérêt va aller crescendo avec le véritable enjeu de la cybersécurité pour les entreprises, et de la donnée et de la transparence pour les consommateurs, précise le CEO de Kicklox. Il reste néanmoins à voir comment l’intégrer de façon pérenne et pragmatique dans le paysage économique français, car elle reste encore assez opaque pour bon nombre d’entreprises qui amorcent seulement leur transition numérique. Et ne parlons pas de la majorité des gens qui ne comprennent pas ce qu’est la blockchain : comment faire confiance à une solution que l’on ne comprend pas ? Pas forcément évident… »

En termes de secteurs impactés par ces innovations, les experts de la plate-forme Kicklox émettent des avis plus partagés. Ainsi plus d’un ingénieur sur cinq (20,8%) estime que c’est le domaine de la banque et de l’assurance qui sera le plus touché cette année par l’innovation technologique (blockchain oblige, est-on en droit de supposer), mais les secteurs de l’automobile et de la santé recueillent aussi plus de 15% des réponses (17,5% pour le premier, 15% tout rond pour le second).   

Sur le même sujet