L'embarqué > Marchés > Perspective > Intelligence artificielle : le marché des circuits pour "deep learning" multiplié par 40 d’ici à 2025 ?

Intelligence artificielle : le marché des circuits pour "deep learning" multiplié par 40 d’ici à 2025 ?

Publié le 31 mai 2018 à 12:24 par Pierrick Arlot        Perspective

Tractica Deep learning

Les technologies d’intelligence artificielle progressent à grand pas. Et, alors que le marché des circuits intégrés voués à l’apprentissage profond (deep learning) et aux tâches d’inférence est encore balbutiant, l’écosystème évolue rapidement. Selon Tractica, plus de 60 sociétés de toutes tailles ont annoncé l’année dernière de tels circuits ou des blocs d’IP ad hoc ! Pratiquement tous les noms qui comptent dans l’industrie ont avalisé le fait que les algorithmes d’intelligence artificielle nécessitaient une accélération matérielle et, du coup, les fabricants de semi-conducteurs sont montés au créneau.

Si l’on en croit la société d’études, le marché des circuits intégrés pour apprentissage profond devrait très fortement progresser entre 2017 et 2025, passant de 1,6 milliard de dollars à 66,3 milliards de dollars en l'espace de huit ans. Les accélérateurs implantés dans des puces-systèmes (SoC) telles que celles que l’on trouve dans les terminaux mobiles devraient dominer les ventes en volume d’ici à la fin de la période considérée, suivis des Asic (Application Specific Integrated Circuits) et des processeurs graphiques (GPU). En termes de chiffre d’affaires, ce sont toutefois les Asic qui s’arrogeront la part de marché la plus importante, devant les GPU et les processeurs généralistes (CPU).

Selon Tractica, c’est le marché des traitements en bordure de réseau (edge computing), là où les calculs IA sont effectués dans des passerelles ad hoc voire dans les équipements eux-mêmes, qui représente l’opportunité de revenus la plus importante (avec plus des trois quarts du marché total en 2025, le reste étant occupé par les centres de données et le cloud). Sur ce créneau de l’edge computing, les téléphones mobiles sont évidemment en pole position, suivis par l’automobile, les caméras intelligentes, les robots et les drones.

« A partir de cette année, de nombreuses sociétés vont commencer à commercialiser leurs circuits conçus pour les tâches d’apprentissage profond et leur validation par le marché pourra commencer, note Anand Joshi de Tractica. Les ventes en volume vont vraiment progresser en 2019 et 2020 et les futurs leaders du marché commenceront alors à émerger. »

Sur le même sujet