L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Innodisk s’appuie sur la blockchain pour sécuriser les données stockées dans des mémoires embarquées

Innodisk s’appuie sur la blockchain pour sécuriser les données stockées dans des mémoires embarquées

Publié le 01 avril 2021 à 11:43 par François Gauthier        Sous-système Innodisk

Innodisk InnoBTSM SSD Blockchain

C’est au sein des solutions de stockage sur mémoire à semi-conducteurs InnoBTS SSD que la firme taïwanaise Innodisk utilise pour la première fois la technologie blockchain pour sécuriser les données stockées et garantir leur intégrité. Grâce à cette approche fondée sur des registres distribués, les données importantes qui sont stockées sur le SSD génèrent une chaîne de données chiffrée (avec une technique de hachage cryptographique) qui est ensuite diffusée sur le réseau blockchain, créant ainsi un “grand livre décentralisé” distribué sur plusieurs ordinateurs.

Le processus consiste à faire en sorte que cette chaîne chiffrée soit “chaînée” sur le réseau de la blockchain avec, en cas de falsification, la capacité de vérifier ces données “chaînées” et de révéler toute anomalie. Dans le détail, les disques durs à semi-conducteurs InnoBTS intègrent une signature numérique gérée au niveau matériel. Grâce à l’utilisation de clés privées et publiques attribuées à chaque fichier envoyé, le destinataire est toujours en mesure de vérifier l'identité de l'expéditeur. Le SSD crée et sécurise de ce fait la clé privée dans une zone interne de la mémoire, garantissant un niveau de sécurité élevé pour cette clé. Seule la clé publique est disponible pour permettre à quiconque de vérifier l'identité de l'expéditeur.

La solution proposée, qui n’a aucune dépendance logicielle, bénéficient de la technologie blockchain et du streaming de données pour délivrer in fine une architecture qui garantit l’intégrité des données au niveau edge (périphérie de réseau). Selon Innodisk, pouvoir se passer de logiciel facilite l’intégration des disques SSD dans un environnement à blockchain, tout en renforçant l'intégrité des données en s'appuyant sur le microprogramme du SSD.

La solution d’Innodisk cible des applications comme les systèmes de point de vente destinés aux magasins sans personnel, les compteurs intelligents, les papiers d’identité numériques, etc. Elle est aussi adaptée aux applications où les algorithmes d’intelligence artificielle jouent un rôle important, dans les villes intelligentes, les véhicules connectés, les usines de type Industrie 4.0 et la surveillance, là où l’intégrité des données et la notion de confiance dans ces données sont primordiales.

Sur le même sujet